Trek de Huayhuash.

Dès le lendemain de la rando à la laguna 69 je pars pour le trek de Huayhuash. C’est un trek de 8 jours au cœur de la cordillère de Huayhuash, à environ 150km au sud de Huaraz.
Selon National Geographic il s’agit du deuxième plus beau trek au monde, rien que ça!!! Le premier étant le tour des Annapurnas au Népal que j’espère faire aussi.
Et je dois dire que National Geographic n’a pas tord du tout: le trek était vraiment magnifique!!!
J’ai passé plus d’une semaine au cœur de la nature, à marcher dans des paysages à couper le souffle: pics enneigés, glaciers vertigineux, crêtes acérées,  lacs multicolores, prairies immenses, cascades, cultures en terrasses…
La cordillère fait seulement 30 km de long , elle est très compacte. Imaginez, 5 des 6 sommets de plus de 6000m se trouvent sur la même arrête de seulement 8km de long!!
La cordillère de Huayhuash est plus reculée, plus sauvage et beaucoup moins fréquentée que sa consœur la cordillère blanche qui est envahie par les randonneurs qui partent à l’assaut du trek de Santa Cruz de 4 jours.
Par contre le trek est très difficile, ça serait trop facile sinon!! En effet pendant 6 jours nous allons faire 2 cols par jour. Et les cols en question font minimum 4700m! Le plus haut mesure 5000m! On dépasse très souvent le Mont Blanc! Bref ce fut vraiment très physique, mais quel bonheur!!
La cordillère n’est peuplée que d’environ 3000 personnes, essentiellement dans 4 petits villages et ce sont pour beaucoup des familles de bergers qui gardent leurs moutons dans les prairies parsemées de chozas, des bergeries faite de pierre et de chaume.
J’ai réservé le tour avec une agence en ville pour 400 soles, environ 120 euros. A l’hôtel le gérant m’a gratté comme un malade pour que je book le tour avec lui, pour 1000 soles!! Je lui ai dit que je voulais comparer les prix en ville, et heureusement car quelle différence de prix!! Il ne faut jamais booker un trek avec un hôtel car ils se prennent toujours une énorme commission…
Bref je pars avec un groupe de 11 israéliens; ils sont très nombreux à voyager en amérique du sud à la fin de leur service militaire qui est obligatoire en Israël, 3 ans pour les mecs et 2 ans pour les nanas. On a deux guides, Julie et Udi et deux muletiers, Jesus et Chiqui.
Le premier jour en fait il n’y a pas de rando; on fait 6h de bus pour arriver au premier campement. La route est vraiment magnifique; une fois arrivés on monte nos tentes, j’ai de la chance j’ai une mini tente pour moi toute seule!!
Le soir on mange un bon plat de spaghettis, dans la diner-tente. Heureusement qu’on a une tente pour manger car sinon on serait mort de froid!! En effet il fait vraiment super froid et le lendemain matin quand je me lève à 6h il fait au moins -10 degrés dans la prairie. Dur dur de sortir du duvet et de se préparer dans ces températures polaires!! Je me motive tant bien que mal! Je sors de la tente le choc thermique est encore plus dur, je me dis que je suis vraiment maso pour m’infliger ça!!! Pendant tout le trek il va faire très froid la nuit, d’ailleurs le duvet que m’a prêté l’agence n’est pas assez chaud, j’ai beau dormir avec mes habits j’ai quand même froid… C’est sur que pour 400 soles pour 8 jours il fallait pas que je m’attende à un duvet qui descend jusqu’à -20 degrés!! Pour les prochains treks je me renseignerai mieux et je louerai un duvet le cas échéant. Mais bon je me dis que tout ça c’est ça l’aventure et que c’est aussi un bon entrainement pour le Népal!
Après avoir pris le petit dej on démonte les tentes, les guides commencent à démonter le campement… Puis c’est parti pour le premier jour de trek! On commence à marcher avec Udi et Julie, les deux autres finissent de charger les mules et nous rejoindrons plus tard.
Pendant une semaine on va enchaîner les journée de trek à raison de 8h de marche par jour environ.
IMGP1649
Premier jour de trek, premier col a 4800m…ca promet!!
IMGP1653
IMGP1656
IMGP1657
IMGP1659
IMGP1661
IMGP1668
IMGP1683
IMGP1686
On a 4 mules et 3 chevaux pour porter les affaires ainsi que tout le campement.
IMGP1700
IMGP1697
IMGP1705
IMGP1737
IMGP1757
IMGP1753
IMGP1768
Arrivee au campement le 2eme jour sous la pluie.
IMGP1770
IMGP1774
Ma tente du 2eme campement!
La première journée de trek s’est déroulée sous un temps un peu maussade mais qu’importe les paysages n’en étaient pas moins magnifiques! J’arrive un peu fatiguée au campement et là j’ai une vision de rêve: ma tente est montée et n’attend que moi, elle est dressée juste devant une énorme montagne où sont perchés plusieurs glaciers. Il y a aussi un lac juste à côté. Plutôt sympa comme vue!! Le lendemain quand j’ouvre ma tente j’assiste à un superbe lever de soleil sur les montagnes et les glaciers qui se reflètent sur les eaux turquoises du lac…
IMGP1777
Lever de soleil sur les montagnes.
IMGP1778
IMGP1779
Les mules et ma tente.
IMGP1782
Le lac au matin.
IMGP1960
IMGP1784
IMGP1794
IMGP1788
IMGP1795
IMGP1959
IMGP1811
Quelques maisons au pied de la montagne…
IMGP1812
IMGP1813
IMGP1821
Apres quelques heures de marche on arrive a un mirador d ou la vue sur ce lac se passe de commentaires!!
IMGP1961
IMGP1822
IMGP1840
IMGP1839
IMGP1836
Vue de l autre cote du mirador.
IMGP1826
IMGP1846
En continuant la rando…
IMGP1850
Tout en bas du col.
IMGP1859
Pour monter au col, 2 heures de montee comme ca….
IMGP1869
Vue sur le glacier et le lac a la moitiee du chemin pour arriver au premier col de la journee.
IMGP1872
Une avalanche.
IMGP1898
Vue depuis le col sur les lacs et les montagnes que l on a depasses dans la matinee!!
IMGP1956
IMGP1905
IMGP1882
IMGP1924
Apres le 2eme col de la journee on redescend et le paysage change…
IMGP1916
Il y a plein de cette espece de mousse.
IMGP1919
IMGP1954
IMGP1928
IMGP1938
IMGP1931
IMGP1942
Une maison de berger.
IMGP1944
Le campement du 3 eme jour.
IMGP1946
IMGP1947
IMGP1948
La dinner-tente.
IMGP1953
Les muletiers ferrent une mule.
Le 3 eme
Le troisieme jour de trek était vraiment sublime! On est passé par plusieurs lacs couleur émeraude, surplombés par d’immenses montagnes. Pour le premier col j’ai bien craché mes poumons mais une fois arrivée en haut la vue était vraiment superbe: à droite un immense glacier sur le flanc d’une montagne, à gauche les trois lacs que l’on a dépassés dans la journée… Superbe!! Puis on descend tout et on remonte  à 4800m avec un autre col… Puis on redescend encore tout ( ça va être comme ça pendant une semaine!) et on arrive dans une prairie où il y a plein de mousse qui pousse comme des champignons, pour marcher il faut sauter de mousse en mousse car toute la prairie est inondée… A un moment je dérape d’une mousse et je me viande comme une baleine dans la boue… J’adore!
Le campement est dressé dans une grande plaine entourée de montagnes… Je me motive pour aller prendre un bain dans la rivière tant que le soleil est encore là; l’eau est gelée mais c’est pas grave ça fait trop du bien de se laver un peu après avoir marché pendant 3 jours!!
IMGP1964
En haut du premier col du 4eme jour de trek.
IMGP1966
IMGP1973
IMGP1981
IMGP1990
Un lac sur le chemin…
IMGP1997
IMGP2001
IMGP2002
Un enclos pour les moutons a flanc de colline.
IMGP2006
IMGP2015
En haut du 2eme col de la journee.
IMGP2018
IMGP2021
IMGP2020
Le campement du 4eme jour de trek.
IMGP2024
Le quatrième jour de trek fut lui aussi superbe, et sans doute le plus facile car il n’y avait pas beaucoup d’heures de marche, seulement cinq et une fois arrivés au campement nous nous sommes jetés dans une piscine d’eau à … au moins 40 degrés!! En effet à cet endroit il y a une source d’ eau chaude; dans un autre bassin on peut aussi se laver; tient mais c’est bizarre y a pas une truffe géante qui a pris une bain dans une rivière glacée la veille et qui aurai pu attendre une journée de plus pour prendre un bain chaud? No coment!
Le cinquième jour de trek va sans doute être le plus difficile: on va faire le col de Cuyo, à 5000m d’altitude, le plus haut du trek. Puis on descend tout, puis pour ceux qui voulait il y avait la possibilité d’aller à un mirador à 5100 m! J’y suis allée bien sur, et c’était atrocement difficile,  deux heures de montée à 90 degrés non stop, le moment le plus difficile du trek. Je me dis que la vue a intérêt d’être magnifique, que je perde pas un poumon pour rien! Mais bon en général les miradors ça vaut le coup. Et j’ avoue qu’une fois arrivée au sommet mes efforts ont été largement récompensés par le panorama qui s’offrait à moi: une partie de la cordillère s’étalait devant mes yeux, avec des dizaines de glaciers perches sur des flancs de montagnes acérées comme des couteaux, des glaciers couleur bleu émeraude, des rivières qui s’en échappent et qui coulent dans les vertes prairies… Bref le moment le plus beau du trek!!
IMGP2039
5 eme jour de trek
IMGP2033
IMGP2037
IMGP2038
Jesus sur son cheval.
IMGP2042
IMGP2044
IMGP2053
Le col Cuyo, 5000m.
IMGP2071
IMGP2060
IMGP2077
IMGP2065
Jesus et les mules.
IMGP2068
IMGP2079
La descente du col.
IMGP2083
Sur la photo on peut voir Chiqui le muletier courir après les mules. Ces hommes sont vraiment impressionnants: ils passent leurs journées à courir après les mules qui n ‘en font qu’à leur tête sur les chemins. Du coup les muletiers sont obligés de courir à leur côtés, aussi bien dans les descentes que dans les montées; pendant que les randonneurs crachent leurs poumons pour monter au col les muletiers eux courent après les mules. Certains hommes ont plus de 40 ans et continue à faire ça!
IMGP2089
En bas du col du Cuyo.
IMGP2090
IMGP2099
Le mirador c est tout en haut!
IMGP2101
2h d atroces soufrances lol
IMGP2139
Arrivee en haut!!
IMGP2103
IMGP2115
IMGP2122
IMGP2147
IMGP2159
IMGP2166
Dans la plaine.
IMGP2171
Avant d arriver au campemant du 5eme jour.
Le sixième jour de trek fut aussi magnifique, on a traversé le village de Huayllapa, les habitants sont d’une extrême gentillesse. Tout au long du trek il fallait payer aux habitants des environs une taxe appellée la Protection. En effet il y a encore quelques années le trek était très dangereux et les randonneurs se fesaient voler, agresser par quelques bandes qui revendicaient un droit de passage sur leurs terres. Certains touristes ont meme ete tues!!
Pour mettre fin a tout cela le gouvernement de la region a instaure une taxe officielle avec recus a l appuis, taxe qui est redistribuee aux populations de la cordillere. C est environ 150 soles par personne.
IMGP2192
6 eme jour de trek
IMGP2221
IMGP2325
IMGP2226
IMGP2326
IMGP2230
IMGP2307
IMGP2309
Le village de Huayllapa.
IMGP2296
IMGP2286
IMGP2306
IMGP2289
IMGP2352
IMGP2287
IMGP2323
IMGP2301
IMGP2278
IMGP2292
IMGP2280
IMGP2251
IMGP2275
IMGP2256
Le lavoir.
IMGP2248
IMGP2297
IMGP2231
IMGP2339
Dernier col du trek!
IMGP2342
IMGP2356
IMGP2359
Avant d arriver au dernier campement.
IMGP2362
IMGP2365
IMGP2382
IMGP2373
IMGP2387
Voila j ai vraiment passe 8 jours magiques au fin fond du perou meme si c etait vraiment tres dur physiquement…

Une réflexion sur « Trek de Huayhuash. »

  1. merci pour ces magnifiques photos et pour ce moment de pure évasion. comme j'aimerais voir tout cela un jour! bonne continuation. isabelle

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s