Archives pour la catégorie Iran

Toutes les photos de l’Iran!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toutes les photos de l’Iran ici !

Publicités

Petit resume historique et montage photos de l’Iran!

Je voulais juste faire un petit resume historique par rapport a la revolution et ce qui s’est passe en 1979.
En effet avant de m’interresser a la question je ne savais pas du tout ce qui c’etait passe pendant cette periode, ce qu’etait un shah ou un mollah. Et comme je ne perds plus mon temps sur facebook je peux enfin arreter d’etre une inculte de base et m’interesser de plus pres aux pays que je traverse.
Lire la suite Petit resume historique et montage photos de l’Iran!

Mashhad.

Apres Teheran je prends un train de nuit pour aller a Mashhad, la 2eme ville du pays, au nord est de ce dernier. Je dois y recuperer mon visa pour le Turkmenistan, et visiter la ville, notamment le mausolee de l’Imam Reza, un musulman mort en martyr il y a plusieurs siecles, et dont la tombe est un des endroits le plus sacre d’iran, haut lieu de pelerinage. Je vais aussi faire du couchsurfing chez un couple de jeunes iraniens, Mohi et Sherry!
Apres avoir pris le train de nuit pendant une douzaine d’heures, je debarque a 5h du mat a Mashhad. Lire la suite Mashhad.

Le chateau des assassins.

Apres Teheran je continue ma route pour aller dans les montagnes au nord de l iran. 
Apres 3 heures de bus j arrive a Quazvin, la principale ville de la region mais il me faut encore prendre un bus pour arriver au village de Gazor khan, dans la vallee de Alamut, le paradis de la rando parait il. 
A la gare routiere de Quazvin je demande au bureau du chef de la gare s’il y a un bus pour aller jusqu’au village de Gazor Khan. La le mec m’accueille tres gentillement, m’offre du the … et me dit que non, il n y a pas de bus pour aller a ce village qui est assez recule. Lire la suite Le chateau des assassins.

Teheran.

Ensuite je reprends ma route, direction Teheran pour récupérer mon visa ouzbek, et faire celui pour le Turkmekistan. Je prends un bus de nuit qui va durer 13 heures. Le soir on s’arrête à mi-chemin dans un resto d’autoroute iranien (très modeste, rien à voir avec les resto d’autoroute de chez nous). 
Je m’installe près du chauffage car il fait super froid. Et là les chauffeurs de mon bus me disent de venir manger avec eux ! C’était super bon, et bien sur les iraniens refusent mon argent lorsque je veux participer au repas. Lire la suite Teheran.

Shiraz.

Apres Yatz je mets le cap sur Shiraz, 6heures de bus plus à l’est. Shiraz est une grosse ville mais cependant très agréable, considérée comme le berceau de la culture perse depuis plus de 2000 ans. C’est la capitale iranienne de la poésie, avec 2 poètes iraniens super connus, Hafez et Saadi, qui sont élevés au rang de héros nationaux.
Je visite la vielle ville, c’est très sympa. Les mosquées sont magnifiques, le bazar incontournable. Mais bon je sais pas trop pourquoi je n’ai pas trop le moral. Lire la suite Shiraz.

Yazd.

Apres Garmeh je prends la direction de yazd, 5h de bus plus au sud. Cette ville est très connue pour plusieurs choses. Tout d’abord pour sa vieille ville, qui est une des plus anciennes de la planète, selon l’Unesco. Cette vieille ville qui prend des allures de labyrinthe est constituee de plus de 2000 maisons fabriquées en briques de terre séchées par le soleil.
Le résultat est un immense  horizon fait de maisons marron sur lesquelles sont construits les badgirs, qui trônent sur quasiment tous les toits de la vielle ville. Les badgirs sont un ingénieux système naturel de ventilation des maisons. Ils sont disposés sur le toit de ces dernières et captent la plus légère des brises pour l’acheminer directement vers les pièces de la maison. Lire la suite Yazd.

Garmeh.

 Apres Isfahan direction Garmeh, un petit village dans le désert. Dans le bus je rencontre Sara et Pedran, 2 italiens qui font leurs études à venise. Pedran est d’origine Iranienne et ils parlent aussi super bien le français. On arrive à l’hôtel Ateshooni en début de soirée, et on est accueilli un peu froidement par la célébrité locale, Maziar Ale Davoud, un artiste et musicien très bourru qui, même sous la torture ne doit jamais sourire.  Lire la suite Garmeh.