Premiers jours en Indonesie et visite de Yogyakarta.

Allez, c’est parti pour l’Asie! Je débarque à Bali en pleine nuit après une douzaine d’heures de vol et quelques heures d’attente dans l’aéroport de Perth.
Je me dirige vers le terminal domestique, qui est juste à coté de l’ international. En effet la veille à l’aéroport de Perth  j’ai laborieusement réussi à acheter un vol interne entre Bali et Yogyakarta, une grosse ville sur l’île de Java, point de départ pour plusieurs sites que je veux visiter. Je fais l’impasse d’une vingtaine d’heures de bus entre Bali et Yogya, ouf! Pour acheter le billet d’avion je me rends compte une fois de plus à quel point le dicta du téléphone portable est omni présent de nos jours. Pour finaliser l’achat il faut donner un code envoyé… sur un téléphone portable!
Bref si t’es comme moi que tu voyages sans portable t’es pas dans la merde… Et les gens qui vivent sans portable, comment ils font? On a encore le droit au fait de vivre sans ou pas?! Bref je réussi à finir la transaction en tirant mon père de sa sieste…
Je m’amène donc devant le terminal domestique qui est gardé par un vigile. Il me dit que le terminal n’ouvre qu’à 4h du matin et que je ne peux pas rentrer avant. Mince! Je me mets à la recherche d’une salle d’attente pour me poser jusqu’à ce que je prenne mon vol à 5h. Je me fais refouler à l’aéroport international, si t’a pas de billet tu rentres pas! Bref je me retrouve comme une sdf à 1h du mat avec des mecs louches qui m’ accostent tous les dix minutes pour me vendre des trucs.
Lasse je me pose derrière un pylône en béton juste devant l’aéroport, comme une clocharde, en espérant que personne ne vienne me poignarder dans la nuit! Je passe ma première nuit en Asie par terre… J’ espère qu’il n’y a rien de prémonitoire là dedans! Manquerai plus qu’on me donne une pièce tiens! Mais bon c’est ça l’aventure!
Après une nuit un peu courte passée sur le bitume indonésien et pas très confortable (et oui nini le sol c’est dur tu croyais quoi Einstein!) je me lève à 4h complètement dans le coltar les cheveux en pétard. Après nini la clocharde on enchaîne avec nini la zombie! Mais je suis ravie de voir que j’ai survécu à cette nuit dehors, personne ne m’a poignardé! Bon ok je psychote sans doute un peu…
D’autant que dans la nuit un couple de voyageurs s’est calé à mes côtés, plus on est de fous plus on rit! En plus j’ai même pas mal au dos!
C’est parti pour Yogya, comme tout le monde l’appelle ici.
Juste avant d’atterrir l’avion passe au dessus de plusieurs volcans dont les cônes transpercent la mer de nuages qui les entourent. Vision magique, je sens que je vais bien aimer l’Indonésie!
Arrivée à Yoga je prends un taxi qui me laisse sur la rue principale, là où il y a tous les hôtels.
Je ne fais pas cinq mètres sans me faire accoster de tous les côtés: conducteurs de tuc tuc, de taxi, propio de losmen (les hôtels de là-bas), de resto… Tous me harcèlent pour me vendre quelque chose.
Le pire ce sont les gens qui veulent m’amener dans un batik: ce sont des endroits où on fabrique des étoffes selon un procédé ancestral et méticuleux, Yogya en est la capitale. Les rabatteurs touchent une commission s’ils réussissent à amener des touristes dans les magasins.
Je refuse poliment toutes ces sollicitations, après tout le harcèlement quotidien fait parti de l’aventure je savais que j’allais y avoir droit! Je m’ enfonce dans les petites ruelles de Yogya, qui constituent un véritable labyrinthe. Je vais d’ailleurs me perdre plusieurs fois en essayant de retrouver mon hôtel. Ok je sais que j’ai un sens de l’orientation pourri mais je vous assure que c’est super chaud de s’y retrouver! Je finis par me poser au Lotus losmen, un petit hôtel sans prétention.
Je paie 6 euros la nuit et il ne faut pas être très regardant sur la propreté de la salle de bain! Ça tombe bien, c’est mon cas! Et puis j’ai mes tongs alors normalement je n’attraperai pas de champi. Déjà que j’ai un ongle en moins, il ne manquerai plus que ça! Et puis j’ai le principal: une connexion internet qui fonctionne, que demander de plus!
Après une bonne séance décrassage (faut dire que j’en ai accumulé de la crasse en dormant parterre) je me jette dans mon lit, il n’est que 8h et j’ai bien l’intention de faire une grasse mat avant de partir visiter la ville! 30 min plus tard je suis réveillée par un marteau piqueur. Mes boules quies enfoncées jusqu’au tympans n’y feront rien, je peux faire une croix sur ma grasse mat!
Je pars donc à l’assaut de Yogya.
La rue principale est une grosse artère bruyante où grouillent pêle-mêle des milliers de scooters, des vendeurs à la sauvette, les rabatteurs de batik, les tuk tuk, les taxis, les marchants ambulants de bouffe et autres. Bref c’est une vraie fourmilière où il est difficile de se frayer un chemin! Les mobylettes sont de partout, c’est le principal mode de transport ici. J’ ai l’impression que chaque habitant a son propre scooter, tellement ils sont nombreux! En plus ils sont parfois quatre voir plus sur le scooter. Ne me demandez pas comment ils font mais ça rentre! Traverser la rue est une mission quasi suicide. Il y a quelques passages piétons mais pas de feux. Et autant vous dire que je peux toujours me brosser pour que la centaine de scooters qui arrive s arrête et me laisse passer!
Je vais passer la journée à me balader dans Yogya.
Yogya est une grande ville d’un million d’habitants recelant de quartiers sympas et de vestiges des temps passés. C’est ma première ville en asie et j’ai plutôt bien aimé, alors que d’habitude je n’aime pas du tout les grandes villes.
Je vais me balader dans le quartier du Kraton qui abrite le palais du sultan de Yogyakarta, le dixième de la dynastie, l’héritier des rois de Java. Le palais n’est pas terrible mais tout autour de ce dernier s’étend une sorte de village royal qui constitue un dédale de maisonnettes et de jardinets ainsi que de vestiges. Très sympa pour s’y balader.
Au détour d’une ruelle j’arrive sur une place avec un ancien temple; je vois des gens qui grimpent sur un mur, je vais voir de plus près et depuis la corniche on a la vue sur le Taman Sari, ou Water Castle, un palais avec des bassins où le sultan venait jadis s’y baigner en compagnie de la cour. C’est très beau!
Puis je vais au marche des oiseaux, où se mêlent des milliers d’oiseaux dans des cages qui ressemblent à des œuvres d’art, des chauves souris, des insectes, des lézards et plein d’autres choses, dans un brouhaha incessants de cris des oiseaux. Pour y aller je prends mon premier tuk tuk,  j’ai quelques frayeurs car les indonésiens roulent vraiment comme des malades, c’est complètement l’anarchie!
Puis vient l’heure de la prière. L’Indonésie est la première nation musulmane par le nombre de pratiquants: 87 % des 240 millions d’indonésiens sont musulmans.
5 fois par jour le muezzin, le membre de la mosquée qui est chargé de lancer l’appel à la prière, monte au sommet du minaret de sa mosquée et lance son appel à travers un haut parleur. Il en résulte une ambiance un peu irréaliste, lorsque les appels à la prière retentissent de part et d’ autre de la ville qui compte plusieurs centaines de mosquées.
Le premier appel a lieu vers 4h30 du matin, et c’est très dur d’y échapper car il y a des mosquées un peu de partout donc il y en a forcement une juste à côté de l’hôtel!

IMG_1412

Les volcans depuis l avion.

IMG_1078

 Joueurs d echec pres du palais du Kraton.
IMG_0911
IMG_1133
 Le palais du Kraton.
IMG_1132
IMG_0912
Je mange souvent dans des petits etalages dans la rue. Au menu des nouilles, ca remplace pas mes pates mais c est tres bon quand meme!
IMG_1079
IMG_0923
 Le marche aux oiseaux.
IMG_1074
IMG_1073
IMG_1071
IMG_1072
IMG_0921
IMG_1070
IMG_1069
IMG_0909
IMG_1068
IMG_1065
IMG_1067
IMG_0908
IMG_1098
IMG_1095
 Elle est pas trop mimi?!

Video du marche aux oiseaux.

IMG_1092
 Au marche il y a aussi toute la nourriture pour les oiseaux avec plein d insectes divers.
IMG_1088
 Fourmies rouges.
IMG_1087
 Ca pique ces petites bestioles!
IMG_0906
IMG_0905
IMG_0904
  Mon premier tuctuc
IMG_0903
 Ballade dans les ruelles de Yogya.
IMG_1099
IMG_0902
IMG_0901
IMG_0900
IMG_1107
 Le water palace.
IMG_1111
IMG_1109
IMG_1103
IMG_1086
IMG_0907
IMG_1106
IMG_0914
IMG_1102
 Faut pas tomber du muret!
IMG_0919
IMG_1114
IMG_0913
IMG_0916
IMG_0917
IMG_0920
IMG_0918
IMG_0922
IMG_0915//

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s