La vallée de Chok Dara.

Apres la vallée de Wakhan je vais passer quelques jours dans la vallée de Chok Dara. Un marshrutka (minibus public) m’emmène dans un premier village. Ensuite il faut que je continue en stop. 

Je trouve une voiture qui continue vers le nord mais le conducteur me dit que la voiture est pleine. Que nenni moi je vais t’en trouver de la place tu va voir! Je vais pas rester ici la vie des rats! Je dis au passager avant de se pousser un peu et je m’assoie a cote de lui. Bon j’ai pas plus de 3mm pour bouger et respirer et j’ai la portiere incrustee dans le bras mais ca suffira pour les 50 prochains km. 
Je demande a la voiture de me larguer dans je ne sais plus quel village d’ou il y a un chemin qui monte a un lac. Apparemment il y a moyen de dormir chez l’habitant pas tres loin du lac. J’ai mes 2 bouteilles d’eau, mes biscuits, c’est parti! Bon je ne pars pas a l’aventure non plus, c’est a l’office du tourisme de Khorog qu’on m’a parle de cette rando.
Avant que je commence a marcher une habitante accourt et m’invite a boire le thé et a manger un morceau. C’est pas de refus, car je ne vais pas aller très loin avec mes 2 biscuits qui se battent en duel au fond de mon sac. Elle est très gentille et m’offre avec un sourire désarmant leur fameux yaourt maison. La encore je me demande au bout de combien de temps je vais être malade. Apres m’être rassasiée je la remercie et je commence a marcher. 
Le chemin prend de la hauteur et la vue sur la vallée est magnifique, avec un canyon ou serpente un torrent au milieu. Apres 2h de marche j’arrive a un mini village, ou je demande si le lac est encore loin a un homme qui bricole sa voiture. Il me dit 2km. Je lui demande si je peux dormir chez lui après être allée au lac, il me dit tout content ouioui pas de soucis. Enfin du moins c’est ce que je comprends car on parle pas vraiment la même langue mais en mimant dormir et manger je pense qu’il a compris. Dans la cour il y a des jouets d’enfants et des vêtements de femmes qui sèchent, donc cet homme est surement marie avec des gamins. Je n’irai pas dormir chez un homme tout seul, cela va sans dire. 
Je largue mon surplus d’affaire dans la maison et je prends la direction du lac. Bon bien sur c’est pas juste 2km mais bien plus que ça. Il se met a pleuvoir et meme a neiger alors que quelques km plus tôt j’étais en tee shirt a crever de chaud. Normal quoi! Je vais croiser quelques villageois qui m’invitent tous a aller boire le thé chez eux. Apres une grosse montée j’arrive enfin au lac, magnifique.
Puis je reprends le chemin pour rentrer au village. Je fais un peu de route avec un berger et ses 2 filles qui ramènent leur troupeau au village.