L’armee de terre cuite de Xian.

Bon allez! Je retrousse mes manches et je mets à jour le blog!
En ce moment je suis au Japon. Après le camping sur la grande muraille de chine je suis restée un mois en chine, puis direction Macao, Hong Kong et Tokyo. Je vais essayer de faire marcher ma mémoire de poisson rouge pour vous raconter mes zaventures…
Donc après Pékin direction Xian, une grande ville à une quinzaine d’heures de train de la capitale.
C’est reparti pour le super train chinois, avec les mollards qui volent dans tous les sens et les mecs qui fument à côté de moi! Yeahhhhhh!!
Donc je voyage toujours avec David; quand on a commencé à voyager ensemble je l’ai un peu prévenu que je voyageais en mode limite clocharde, histoire de limiter les frais.
Et donc ça veut dire que pour les trains de nuit je ne prends pas de couchette car ça coûte un bras, je prends toujours le « hard seat », comprenez le siège en dur, le moins chers. Mais je lui dit que si il veut il peut se prendre une couchette, moi je prends mon siège et on se rejoint sur le quai de la gare le lendemain matin. Il me dit non non c’est ok je vais prendre le siège aussi. Forcement on dort pas trop sur ces sièges, mais des fois si le siège d’à côté se libère  je peux m’allonger un peu en repliant mes jambes au maximum, comme je suis un nain de jardin ça passe et des fois je peux dormir une heure ou deux. Mais le problème quand on s’allonge sur un siège qui n’est pas à nous c’est que tant un passager nous réveille au beau milieu de la nuit pour s’asseoir à sa place numérotée… Donc on est jamais serein quoi!
Le lendemain matin on arrive complètement défoncés à la gare. David me dit plus jamaaaaaaiiisss je ne prendrai de hard seat, on se rejoindra sur le quai!!! Résultat il a toujours fait les trajets avec moi sur les sièges. Il est vraiment cool ce David, ça le dérange pas de manger des nouilles tous les jours et de passer des nuits blanches dans le train pour payer moins chers, il est un peu comme moi!
A Xian on va faire du couchsurfing chez un chinois très gentil, qui répond au doux nom de Adolf….
Il faut savoir qu’en chine, les gens qui parlent un peu anglais, qui ont des contacts étrangers etc, se donnent un prénom anglais. Ce dernier n’a aucune valeur officielle, c’est juste pour être un peu à la mode ou pour que ça soit plus facile avec les étrangers de leur entourage, car il faut bien avouer que les prénoms chinois sont parfois complètement imprononçables pour nous occidentaux.
Donc Adolf a choisi le prénom Adolf car un jour sur internet ou je ne sais pas ou il a vu que la signification du prénom était « loup noble », ou un truc comme ça, il a bien aimé alors il s’est auto baptisé Adolf.
Moi perso ça me choque un peu. Un soir au resto j’ai essayé de lui demander d’ou ça lui était venu, il me dit qu’il a bien aimé la signification bla bla. Mais je n’ai pas osé lui demandé s’il était au courant que l’un des plus grands assassins de toute l’histoire de l’humanité avait le même prénom avant lui.
Il est assez éduqué, je pense qu’il a du faire pas mal d’études, il a sa boite d’informatique ou un truc comme ça. Ça m’étonnerai qu’il ne connaisse pas l’existence de Hitler.
Et du coup, première dispute avec David. Franchement je l’aime bien mais des fois je restais un peu bouche bée par rapport à certaines choses. C’est comme ça quand on voyage avec quelqu’un, on découvre les bons et les mauvais côtés au fil du temps. Donc mister David me sort que pour lui il n’est absolument pas choquant de s’appeler Adolf, que c’est un prénom comme un autre!
Heuuuuu pardon? Un prénom comme un autre? Je ne crois pas non! Ça l’était peut être avant les années 40, mais depuis qu’un Adolf a tué des millions de personnes dans des chambres a gaz et compagnie, ça ne peut plus JAMAIS être un prénom comme un autre!
Je vous jure, on s’est carrément disputé. Je lui dit qu’en France personne à part un neo nazi ne voudrai appeler son fils comme ça, que ça serai peut être refuse à l’état civil (enfin j’en sais rien), mais que en tout cas n’importe quel français serai choqué tout comme moi d’entendre dire que adolf est un prénom normal. Il dit qu’en Espagne ça ne choquerai personne. Mouais ça me semble louche. Enfin bon je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi ça m’a un peu fait halluciné.
Bref passons. A Xian nous sommes allés voir la fameuse armée en terre cuite.
En 1974, en voulant creuser un puits, des paysans tombent sur d’étranges statues. Peu après cette découverte des fouilles vont mettre à jour un des plus fascinants ensembles archéologiques de la planète. Il s’agit du mausolée de l’empereur Qin, le premier empereur de la chine réunifie.
Il fut roi de 221 à 210 av. JC et il ordonna la construction de sa demeure pour l’au delà dès son accession au trône à l’âge de 13 ans, de manière à ce que son mausolée soit prêt le jour venu.
Un des principaux objectifs de l’empereur Qin était la quête de l’immortalité. Il a même envoyé de nombreux hommes et équipages chercher un pays immortel… Ces expéditions revenaient bredouilles, quand elles revenaient.
Du coup il a décidé de se construire une immense nécropole gardée par une armée en terre cuite, pour le protéger des attaques dans l’au delà, pour veiller sur sa dernière demeure, pour montrer sa puissance et pour continuer à régner dans l’autre monde.
Il voulait emmener avec lui ses meilleurs guerriers pour veiller sur son repos éternel et lui faire gagner de nouvelles batailles dans l’au delà.
En chine il était courant de sacrifier des humains dans les tombeaux lorsque les rois mourraient. Mais peu à peu les statues en terre cuite ont remplacée les humains car la pratique des sacrifices a été interdite en 384 avant JC, bien que le sacrifice des concubines était toujours pratiqué.
Donc ces soldats en terre cuite étaient destinés à remplacer les victimes humaines.
La construction a duré 36 ans, et quelques 700000 ouvriers et artisans ont été nécessaires pour terminer le projet colossal. Les ouvriers ayant préparé le tombeau et assisté à l’enterrement ont été emmurés vivants dans le mausolée à la fin de la cérémonie, afin que les secrets de sa construction ne soient jamais divulgués!
C’est ainsi que plus de 8000 soldats prêts à partir au combat, ont été découverts.
Les statues étaient fabriquées en terre cuite, mais de deux différentes sortes.
La première sorte de terre est très résistante et elle est mélangée avec du sable, Elle était utilisée pour l’élaboration de la charpente, des membres et des armures. C’est ainsi que chaque statue pèse environ 200kg! La deuxième sorte de terre est beaucoup plus fine et servait à la création des détails des armures ou de la coiffe.
Ce qui est le plus hallucinant c’est que les soldats ont TOUS des visages différents!!! Sur les 8000, il n’y en a pas deux qui ont un visage identique! C’est fou quand même! Les artisans ont sans doute modelé les traits des véritables soldats de l’armée d’alors de l’empereur, un par un. Vous imaginez le boulot monstre! De même, l’expression des soldats est elle aussi différente: certains sont calmes, d’autres sont en colère, ou encore prêts à se battre… Leurs coiffures variaient, et certains avaient une moustache, d’autres pas.
Tous les différents postes d’une armée sont représentés: archers, officiers qui commandent (on les distingue des autres car ils sont beaucoup plus grands et leurs armures beaucoup plus riche et complexe), soldats de base, des cavaliers, des fonctionnaires et même des acrobates…
Ils ont même construit des chars (130), tires par quatre chevaux (il y a 520 en tout dans le site)!
Et bien sur toute la gamme possible et imaginable d’armes, avec des milliers d’épées, d’arbalètes, des lances (en bois, seuls des fragments ont été retrouves), des arcs…
A l’origine tous les soldats étaient peints de couleurs vives, mais qui ont disparus au fil du temps. On retrouve quand même quelques fragments de couleurs sur certains soldats mieux conservés que d’autres.
Pour empêcher l’oxydation des armes les ouvriers ont recouvert ces dernières d’une couche d’oxyde de chrome, dont l’utilisation n’a été découverte en occident qu’au 18eme siècle, alors que les chinois l’utilisait donc déjà en 210 avant JC!
DSC07988

IMG_2446a

Nouilles maisons.
DSC08071

IMG_2447

DSC08025

IMG_2453

DSC08023

IMG_2515

Adolf, David et moi.
DSC08020

IMG_2468

DSC07990

IMG_2516

DSC08016

IMG_2469

DSC07993

IMG_2462

DSC07995

DSC07998

DSC08004

DSC08006

DSC08009

DSC08012

IMG_2475

DSC08014

DSC08029

DSC08031

DSC08036

DSC08045

Fragments de couleur.
DSC08048

Archer agenouille.
DSC08067

A gauche les couleurs originales de la statue.
DSC08068

DSC08072

IMG_2495

DSC08054

Char et chevaux en bronze.
DSC08059

DSC08070

IMG_2377

DSC08075

Une réflexion sur « L’armee de terre cuite de Xian. »

  1. Je viens de regarder par curiosité et Adolphe (version francisée) est en effet, comme on pouvait s'y attendre, c'est un prénom des plus rare en France et ça va en décroissant. Autour de 600 par an en début des année 1900 et ça descend jusqu'à une quarantaine dans les années 50, une quinzaine dans les années 70 et pour les dernières années, on en compte tout de même 3 nés en 2007 et 3 en 2003.
    Surprenant tout de même que ça ne soit pas tombé proche de zéro plus rapidement !

    J’aime

Répondre à Laurent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s