La Vallee de la Lune

Après Mendoza je continue mon périple dans le nord de l’Argentine!
Direction San Augustin de Valle Fertil, un bled de 5000 habitants complètement paumé à une dizaine d’heures de bus de là.
Rien à voir dans ce petit village, ce qui est intéressant ce sont les deux parcs nationaux qui sont dans les environs: le parc national de Talampaya et celui de Ischigualasto ou Vallée de la Lune c’est plus simple!
Ce matin quand je me suis levée j’ai eu la très agréable surprise de voir des dizaines et des dizaines d’ignoooobles boutons rouge sur mes bras!!! Arrrghhhh mais qu’est ce que c’est cette horreur!! J’ai attrapé le choléra ou quoi!?! Non en fait je soupçonne une armée de puces de lit d’avoir fait un véritable festin sur mon compte… Il parait qu’il y en a plein dans les auberges de jeunesse. Apparemment ces spoks sont sans gravité et vont rester quelques semaines… Super je vais avoir l’air d’une pestiférée pendant tout ce temps!! Bon c’est pas très grave je vais pas me faire un ulcère à l’estomac pour ça, il pourrai m’arriver bien pire. En plus ça démange pas trop…
J’arrive au village en fin d’après-midi, après avoir passé la journée dans le bus.
C’est fou comme c’est super simple de voyager en bus en argentine et au chili. Le réseau est vraiment bien développé, les bus sont confortables; quand on arrive dans un terminal on a juste à acheter un billet pour l’ étape suivante parmi les innombrables agences qui ont un petit stand dans le terminal. Par contre contrairement à ce qu’on peut penser ce n’ est pas si bon marché que ça, enfin si on ramène au nombre de km parcourus peut-être…
J’arrive en fin d’après midi au village, je m’installe à l’auberge de jeunesse, en regardant l’état du matelas… C’est devenu le premier de mes critères!!! Puis direction la seule agence de voyage du coin. Et première déconvenue: pour visiter les deux parcs ce n’est pas la modique somme de 100 pesos qu il faut débourser comme c’est écrit dans le guide du routard mais 500!!! C’est bien trop cher pour moi, c’est vraiment impossible.
D’une manière générale tout est trois ou quatre fois plus cher que ce qui est écrit dans le guide du routard mais aussi dans le lonely planet, tous les voyageurs ont la même impression que moi quand je discute avec eux.
L’argentine et le chili c’est vraiment pas donné, tout est hors de prix. Il faut dire que ces pays ont subit de graves crises financières ces dernières années, ce qui a fortement augmenté les prix et a plongé énormément de gens dans la pauvreté…
Bon pour moi c est pas très grave, je ne me plains pas trop, je ne visiterai qu’un seul parc au lieu des deux, et pas par l’agence c’est hors de prix!
A l’auberge je rencontre plusieurs français: Solene et Vincent, un couple qui vit en région parisienne et qui rêve de descendre dans le sud (tu m étonnes!!), Morgane et Nico. On passe la soirée à parler voyage, ils m’invitent a boire un verre de vin…
Le lendemain en début d’après midi je pars en excursion avec Morgane, Nico et un couple d allemand. L’auberge de jeunesse organise l’excursion, c’est un peu moins cher.
Direction la Vallée de la Lune, à une heure de route du village.
Arrivés au parc on part en convoi avec d’autres voitures, avec un rangers qui fait le guide en tete.
Pendant trois heures on va faire plusieurs haltes dans le parc. Il fait super chaud bien sur.
Le circuit passe par des formations en pierre les plus surprenantes les unes que les autres: un sous marin, un sphinx, un terrain de pétanque… avec en arrière plan la Barranca Colorada, une barre rocheuse rouge, énormissime.
En fait le guide nous explique que avant ici c’était le paradis pour dinosaures, avec une végétation luxuriante mais que le bouleversement climatique et la formation de la cordillère des andes a tout pétrifié: les plantes, les dino, les arbres, tout s’est transformé en pierre au cours des siècles, ce qui a donné cet endroit surprenant.
A un moment donné on arrive à un mirador d’où on peut voir la vallée sur des km à la ronde et on effet on se serait cru sur la lune. Il parait que de nuit, avec la pleine lune c’est encore mieux.
Toute la palette de couleur est présente dans le parc, de gris a orange, en passant par du vert, du bleu…
C’est vraiment beau, mais j’ai déjà vu des endroits comme celui-ci notamment dans l’ouest américain et surtout à Monument Valley, Canyonland, la Vallée de la Mort…
A la fin du circuit on arrive à une formation superbe: un rocher qui trône sur une colonne de pierre, juste devant la barre rocheuse orange…
Le soleil commence à se coucher, les couleurs sont de plus en plus belles.
Près de la sortie du parc on passe devant un troupeau de guanacos, ces fameux lamas sauvages. Avec le coucher de soleil en toile de fond, cette image est inoubliable!!

IMGP6624
On se croirait un peu sur la lune!
IMGP6649
Obligee de sortir les lunettes de soleil ca tape trop fort.
IMGP6639

IMGP6678
Le terrain de petanque.
IMGP6650
IMGP6660
Le sphinxs
IMGP6663
IMGP6666
IMGP6676
IMGP6689
IMGP6691
IMGP6702
IMGP6720
Le sous marin.
IMGP6731
IMGP6730
IMGP6714
IMGP6733
IMGP6734
IMGP6744
IMGP6749
IMGP6757
IMGP6754
IMGP6764
IMGP6766
IMGP6769
On les distingue tres mal sur la photo mais il y a un troupeau de guanacos.
IMGP6778
IMGP6774

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s