La montagne aux Sept Couleurs.

Jeudi 22 mars je prends le bus depuis Cafayate jusqu’à Salta, en passant par la route 68 et la fameuse Quebrada de las Conchas. Du coup j’ai fait en bus ce que je n’avais pas pu terminer la veille à vélo.
La quebrada est vraiment sublime. Seulement quelques km après ce paysage désertique le bus passe dans une immense forêt genre Amazonie. Alors là j’y comprends plus rien! Y a encore 20 minutes c’était le désert et là on se retrouve dans la forêt vierge!
C’est fou comme les paysages changent vite dans le nord, beaucoup plus qu’en patagonie où on a les mêmes paysages de pampa pendant des centaines de km.
Après la forêt on arrive sur un col puis on redescend tout en passant par des collines verdoyantes où poussent des centaines de cactus par ci par là.
J’arrive à Salta sous la pluie et je vais à l’auberge de jeunesse, j’arrive là bas le mec me dit qu’il faut payer l’auberge de suite; obligée de ressortir sous la pluie pour aller retirer de l’argent, monsieur a trop peur que je m’ en aille sans payer, faut dire que j’ai vraiment une sale tête de voleuse ça ne m’aide pas.
Du coup je ressors, mais là c’est carrément l’orage, et bien sur le guichet automatique d’en face ne prend pas ma carte… Obligée de faire cinq pâtés de maison pour trouver un autre distributeur.
Je rentre à l’auberge trempée jusqu’aux os, je patauge dans mes converses et j’ai bien envie de lui faire bouffer le billet, encore plus quand il me dit qu’il n’a pas la monnaie!!
Il l’a vite trouvée la monnaie je pense qu’il a du avoir peur de moi quand je lui ai lancé le regard de Virginie-la-tueuse.
Bref je m’installe, je mets mes affaires à sécher et direction le marché central pour me gaver d’empanadas, ce sont de petits chaussons fourrés avec plein d’ingrédients super bons: carne, pollo (poulet), queso (fromage)… C’est vraiment délicieux et ça me change des pâtes en plus!
Puis je vais visiter le centre de Salta. Salta c’est 700000 habitants, la plus grande ville du nord argentin. On l’appelle Salta la Linda, la belle, car elle a su préserver les vestiges de son passé colonial et son architecture d’ époque avec notamment de très beaux bâtiments dans le centre: églises, couvents, porches , patios, balcons en bois…
Bref c’est joli, ça fait une belle balade. Vous ne verrez pas de photos l’ appareil était dans mon casier à l’auberge!
Puis quand je rentre je retrouve Elizabeth dans le dortoir, elle a pris un bus plus tard et est venue dans le même hostel que moi.
Du coup on prépare notre itinéraire pour les prochains jours qu’on va faire ensemble.
Vendredi, lever à 5h30, à 6h45 on est dans le taxi pour prendre le bus à 7h… On arrive just mais on arrive!
Le bus c’est pour aller toujours plus haut dans le nord, dans un village qui s’appelle Purmamarca et qui se trouve au cœur de la Quebrada de Humahuaca. Cette dernière est inscrite au patrimoine de l’Unesco tellement elle est belle, tout comme sa consœur la Quebrada de las Conchas!
La Quebrada de Humahuaca c’est vraiment l’amérique du sud telle que l’ on imagine. Finies les grosses villes avec des centaines de milliers d’ habitants, des rues bondées de voitures, de magasins, de centre commerciaux comme en France et comme j’ai pu voir très souvent en Argentine.
Non à partir de maintenant ce sont de tout petits villages où l’on peut croiser Pablo, son lama, son poncho et sa flûte de pan à chaque coin de rue!
Bon ok j ‘exagère un peu mais tout ça pour dire qu’ici c’est vraiment traditionnel, authentique.
C’est une argentine dans l’argentine. Le bus nous laisse à 3km de Pumamarca, il faut donc marcher jusqu’au village avec les sacs et la chaleur… Heureusement un vieux bus passe par là, on s’engouffre dedans on est pas maso en plus pour deux pesos c’est pas la ruine!
Arrivées au village on laisse nos gros sacs dans un resto pour la journée et c’est parti pour la visite.
Purmamarca c’est un des villages les plus typiques de la Quebrada, et il est très connu pour abriter une merveille géologique, el cerro de los Siete Colores, la montagne aux sept couleurs. En effet celle ci passe du marron au vert, en passant par rouge, violet…
On monte sur un mirador, la vue est vraiment magnifique, d’ici on prend vraiment conscience de la richesse minérale de la quebrada!
Puis on fait le tour des collines par un sentier, le paseo de los colorados en une heure.
Après direction un petit resto pour manger… des empenadas!
Puis on se ballade dans le village, les rues sont très typiques des petits villages de la cordillère des Andes, c’est vraiment très beau. Enfin on prend un autre bus qui nous emmène à Tilcara, un village un peu plus important que Purmamarca, au nord de ce dernier.

IMGP6948
En sortant du bus, tout en bas du village.
IMGP6964
La montagne aux 7 couleurs.
IMGP6958
IMGP6965
IMGP6966
IMGP6987
IMGP6974
IMGP7013
IMGP7016
IMGP7023
IMGP7051
IMGP7095
IMGP7002
IMGP6986
IMGP6975
IMGP6973
IMGP7116
IMGP7123
IMGP7100

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s