La route de la Mort a velo!

Samedi 14 avril je me lance dans la descente de la route de la mort à vélo!! La route de la mort c’est une route de 69 km qui relie La Paz à Coroico,  un petit village à 56 km au nord est de La Paz, dans la région des Yungas. On la surnomme la route la plus dangereuse du monde car environ 300 voyageurs s’y tuaient chaque année. C’est une route de terre dont certains passages ne font guère plus de 3m de largeur! Pas étonnant qu’il y avait autant de morts! La route est en lacet, et il ne faut pas se rater car le ravin fait plusieurs centaines de mètres de profondeur…
Heureusement en 2007 une nouvelle route, goudronnée, a été ouverte à la circulation. Du coup l’ancienne route est devenue aujourd’hui une attraction majeure du tourisme de La Paz.
Je fais l’excursion avec Christina, une nana autrichienne que j’ai rencontré dans le bus de nuit entre Sucre et La Paz. Le bus passe nous prendre à l’agence à 8h, avec les vélos sur le toit.
Direction le col de la Cumbre, à 4700m d’altitude. Le but de la journée est de descendre jusqu’à Yolosa, 1200m d’altitude, en passant par la fameuse route de la mort sans se viander comme une larve dans le ravin!
Après avoir revêtit tout l’équipement et essayé le vélo, c’est parti! La première portion de route que l’on emprunte n’est pas encore la Death Road, elle est goudronnée. Puis on arrive sur ladite route et là c’est carrément plus pareil!!
La route est une piste jonchée de pierres, graviers, trous… Et le ravin toujours pas très loin! Ça fait quand même un peu peur; j’ai entendu qu’ une touriste japonaise s’était tuée il y a 2 ou 3 ans… Infos ou intox? Peu importe en tout cas moi j’ai pas envie de finir comme ça donc du coup je ne vais pas très vite; certains mecs du groupe me doublent à fond les ballons je me demandent comment ils font pour par perdre le contrôle du vélo!
Ma foi moi je me sens très bien avec ma vitesse de croisière à 10km/h lol. Les paysages sont très beaux, on est parti avec des montagnes et on arrive dans la forêt semi tropicale, en passant devant les cascades San Juan.
Le vide est très impressionnant, parfois la route n’est vraiment pas large, quelques mètres tout au plus, je me demande comment ils faisaient quand deux camions devaient se croiser!! Les cailloux sur la pistes font vibrer le vélo comme si j’avais un marteau piqueur entre les mains, crampes assurées!
Au fur et à mesure que l’on avance sur le chemin on enlève les couches de vêtements, car au col de la Cumbre il faisait assez froid mais en bas on crève de chaud!
On arrive à Yolosa en début d’après midi, après 5h de descente! On finit dans un petit resto dans le village où je prends une bonne douche et me fais un mix spagetthis à la bolognaise/ au pistou au buffet. Beh quoi ça creuse la route de la mort!!!

SAM_3614
IMGP9580
IMGP9576
IMGP9578
SAM_3618
SAM_3610
IMGP9581
IMGP9582
Il y a souvent des eboulements sur la route…
IMGP9587
IMGP9627
SAM_3626
IMGP9595
Les cascades San Juan
IMGP9600
IMGP9604
Un bon coca ca fait du bien!!
IMGP9612
IMGP9618
IMGP9616
IMGP9619
IMGP9621
IMGP9622
IMGP9632
J ai eu droit au fameux tee shirt du  »j ai survecu a la route de la mort… »
IMGP9638
IMGP9595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s