A la rencontre des Dragons de Komodo et des raies manta.

Le lendemain nous partons à l’aventure sur la fameuse île de Komodo. Les dragons que nous rencontrons sont encore plus gros que sur Rinca!! On a de la chance car on tombe sur deux énormes spécimens qui sont sortis tôt le matin pour s’abreuver dans une grosse flaque. Sinon on va aussi en voir a côté des cuisines, comme la veille. La ballade sur l’île est aussi sympa, entre mi savane et mi jungle, et même s’il n’est que 8h du mat le soleil cogne déjà très fort.
Après nous être régalé du spectacle des varans nous regagnons le bateau. J’ai vraiment adoré ma rencontre avec ces monstres géants, cet épisode restera un moment inoubliable de mon voyage!
Mais l’excursion n’est pas encore finie, et je ne suis pas au bout de mes surprises!
Quant j’ai booké à l’agence on m’a dit que on allait faire du snorquelling dans une zone où il y a énormément de raies manta. Petit rappel: je rêve de voir des raies manta depuis que j’ai commencé mon voyage. Ce sont les raies les plus grandes du monde, elles font plusieurs mètres d’ envergure.
J’en ai vu quelques unes depuis le bateau aux Galapagos, et j’ai même nagé auprès de l’une d’entre elle dans l’océan mais l’eau était trop trouble, et il y avait pas mal de vagues, je n’ai vu qu’une ombre gigantesque me frôler. C’est d’ailleurs là que j’ai perdu mon appareil photo waterproof, il m’a échappé des mains, comme une truffe géante j’ avais oublié de mettre la dragonne autour de mon poignet dans la précipitation.
Bref j’étais resté sur ma faim! Alors là quand le mec de l’agence a prononcé les mots magiques Mantas Ray, inutile de vous dire que mes yeux ont commencé à briller…
Mais mon enthousiasme est retombé dans les chaussettes quant il a précisé qu’en ce moment ce n’était pas du tout la saison. Si j’ai de la chance j’en verrai peut-être une; il y a plusieurs semaines de ça un groupe en a vu une et apparemment c’était un peu un miracle…
Hussein aussi me fait part de son pessimisme, il me confirme qu’ effectivement ce n’est pas du tout la saison et que les chances d’en voir sont quasi nulles.
Nous prenons quand même la route vers le spot. A défaut d’être désert de raies manta l’endroit est quand même superbe. L’eau est transparente et turquoise, promettant tout de même une belle séance de snorkelling.
J’étais en train de me battre à régler mon masque et mon tuba lorsque tout d un coup mon cœur s emballe. Lenny crie deux mots magiques: manta ray manta ray!! Quoiiiiiii c’est pas possible c’est une blague?!! Je regarde dans la direction que pointe Lenny et là je manque de m’ évanouir: non ce n’était pas une blague, il y a bel et bien une gigantesque ombre qui se déplace presque au niveau de la surface et qui fonce droit sur le bateau. Avec Nisa et Cendy nous sommes aux anges, les filles aussi rêvaient de faire cette rencontre.
En 2/2 je refais un remake des Galapagos, lorsque j’ai sauté du bateau pour aller nager avec la raie manta. Je saute comme une dératée, je manque de perdre mes palmes, mon masque se fait la malle, je bois une tasse monumentale… Bref je fais n’importe quoi. Sauf que cette fois ci je n’ai pas d’appareil photo à perdre, vu qu’il repose à plusieurs milliers de km de la au fond de l’océan.
Les filles sont devant moi et crient elle est là elle est là!! Sauf que moi je me bats pour mettre mon masque… arrrggghhh je vais rater ma raie manta non mais c est pas possiiiiible!!! Cependant j’arrive à me calmer deux secondes et je parviens enfin à enfiler mon masque. Je mets enfin la tete dans l eau et la boom je vois la raie a quelques metres de moi, magnifique, magestueuse, magique….
Ca y est je l ai enfin vue ma raie manta!! Elle fait dans les 4m de circonference, toute noire avec tout le dessous blanc, avec sa queue qui semble etre tranchante comme des ciseaux…
Je pousse un cri de victoire et Hussein  me dit de revenir sur le bateau car apparement il y en a d autres plus loin!! Je nage comme une bossue vers le bateau, je crois que je n ai jamais nage aussi vite de ma vie. Je m accroche aussi fort que possible a l echelle. Les filles aussi s accrochent, on est 3 folles furieuses hysteriques accrochees tant bien que mal a l echelle du bateau pendant que celui ci continue a avancer.
Hussein en vieux loup de mer s est mis a l avant du bateau et fait des signes a Lenny pour que celui ci aille dans la direction des raies. Soudain Hussein nous dit maintenant!!! Je me jette dans l eau comme une malade, cette fois ci mon masque reste bien sur mon nez. Je ne rate donc aucune goutte du spectacle inoubliable qui s’offre à moi: une autre raie manta nage vers moi, elle arrive juste en face. A une dizaine de mètres de moi elle plonge mais à cette endroit l’eau n’est pas très profonde et surtout elle est claire, je peux donc admirer la raie pendant plusieurs minutes, car je nage comme une malade pour rester derrière elle, je lui colle à l’arrière train tant que je peux!
C’est vraiment un spectacle de folie; la raie semble voler avec ses immenses nageoires. Elle est tellement majestueuse! Pendant l’heure qui suit je serai au paradis. En effet à un moment on tombe carrément sur un troupeau de raies manta, avec au moins une dizaine de spécimens. Elles ne sont pas effrayées par notre présence et continue de nager doucement. Je verrai aussi d’autre raies nageant toute seule. En tout c’ est peut-être vingt raies manta que j’ai vu!!
Déjà que j’étais la plus heureuse en en voyant une, alors là une vingtaines!! Et en plus c’était même pas la saison!! Je sors de l’eau toute heureuse, avec les yeux qui brillent. Hussein me dit qu’on a vraiment de la chance vu que ce n’était pas la saison. Cendy a pu immortaliser la rencontre car elle a filme avec sa Gopro. Je lui ai demandé si c’était possible qu’elle m’envoie des vidéos, elle m’a dit oui pas de problème, on verra bien si elle le fait!
On fini avec une autre séance de snorkelling dans les environs, là aussi c’ est magnifique. La plage est carrément paradisiaque, je fais un peu la larve sur le sable…
On rentre au port en milieu d’après midi, je dis au revoir à mes compagnons de voyage, en donnant un bon pourboire à l’équipage. Il faut dire qu’ils se sont décarcassés pour nous trouver les raies manta et en plus de ça la bouffe était excellente, meilleure qu’au resto!
Je rentre à l’hôtel avec le sourire jusqu’aux oreilles, oui c’est sur que ces deux jours pendant lesquels j’ai rencontré les dragons de Komodo et les raies manta resteront gravées dans ma mémoire très très longtemps!!

IMG_1857
IMG_1856
IMG_1854
IMG_1855
IMG_1852
 Komodo Island.
IMG_1851
IMG_1850

 Les dragons qui errent a cote des cuisines.

IMG_1847
IMG_1848
IMG_1849
IMG_1840
 Bon je previens de suite je ne suis ni courageuse ni completement folle: un ranger est a 30 cm de moi, pret a intervenir avec sa fourche en cas d attaque!
IMG_1846
IMG_1845
IMG_1837
 Non mais matez moi ces griffes!!
IMG_1834
 Cendy, Nisa et moi.
IMG_1832
 Notre bateau.
IMG_1752
IMG_1733
 La plage paradisiaque.
IMG_1755
IMG_1738
IMG_1731
IMG_1745
IMG_1734
IMG_1760
IMG_1841

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s