Suite et fin du trek…

 12 novembre, 14 eme jour de trek  De Tukuche, 2590m à Ghasa, 2010m
 
14 eme jour de trek, j’en peux pluuuuusss!!! Le problème n’est pas mon sac à dos, que je supporte très bien, mais bel et bien mes pieds. Chaque pas fait est une souffrance pour moi. J’ai vraiment atrocement mal. J’ai presque envie de m’avancer sur le trajet et de prendre un des vieux bus qui passent par là, pour aller à Ghasa où des bus pour Pokara s’en vont. Je craque presque mais au dernier moment je me ravise. Non je ne craquerai pas! Je me suis promis de faire ce trek en entier, il est hors de question que je fasse une portion en bus, j’aurai trop honte de moi. Je décide alors d’enlever mes chaussures de rando pour mettre mes tongs. Ouuuf quel soulagement! C’est quasiment instantané! Du coup je décide de suivre la route poussiéreuse pour la journée, je ne vais pas prendre le chemin de rando en tong ça craint un peu!
La journée se déroule sans encombres; je traverse une rivière glacée mais qu’ est ce que ça fait du bien à mes pieds! J’arrive à Ghasa en début d’aprem. Je suis obligée de m’arrêter ici car le village d’après est trop loin et me ferai arriver dans la nuit. De toute façon je suis crevée, et même si mes tongs m’ ont fait du bien le mal aux pieds a repris de plus belle par la suite… Je dévore mes pâte et me jette dans mon lit, lors du trek je lisais La cite de la joie, l’ histoire d’un prêtre qui voit sa vie changer au contact des lépreux et des plus pauvres de Calcutta. Je vous le conseille, c ‘st vraiment un beau livre et c’est beaucoup mieux que le film!
 
 
13 novembre, 15 eme jour de trek, de Ghasa 2010m à Ghara, 1700m.
 
Arrrrghhh j’en peux pluuuuus! Je suis morte!!! Je viens de faire une des journées les plus difficiles du trek. Mais c’est de ma faute, j’ai doublé une étape. Il faut dire que je suis arrivée à Kochepani, le village après Ghasa, vers 11h. Làdeux solutions: soit je m’arrête ici pour la journée et je marche environ 6h le lendemain, soit je continue, je fait en tout 7 ou 8 heures aujourd’hui mais je m’avance beaucoup pour le reste du trek. Je prends la décision de continuer, tant pis je me vois pas rester dans le village toute la journée. Le chemin pour Ghara va monter tout le long, en tout sur la journée je vais marcher pas loin de 10 heures. Les temps de marches qui sont indiques sur le fascicule officiel du trek sont pas très précis et souvent faux! Je ne sais pas si ils les calculent sur le temps de marche des Sherpas mais si c’ est le cas pour moi ça colle forcement pas! Les paysages changent et redeviennent très verts, comme au début du trek. Il y a beaucoup de culture en terrasses. J’arrive à l’auberge à la tombée de la nuit, à la limite du malaise, ça fait très longtemps que je ne me suis pas sentie aussi mal. Mes pieds me font tellement mal arrrghhh j’aurai presque envie de les couper!!!!C’est bien la dernière fois que je fais ça!!
Le jour suivant est une petite journée. Juste 3 ou 4 heures de montée jusqu’ au village de Ghorepani. A cet endroit et après une heure de montée il y a la fameuse Poon Hill, à 3210m. Il s’agit d’une colline depuis laquelle on peut admirer un des plus beau panorama du Népal, avec les annapurnas et d’ autres sommets. Mais il faut y aller tôt le matin car dès le milieu de la matinée les nuages arrivent et couvrent toute la vue. Je vais donc passer la journée à comater dans mon lit et à lire mon bouquin, qu’est ce que ça fait du bien de faire la larve un peu!
Le lendemain je me lève à 4h et je commence l’ascension de la Poon Hill. Je ne suis pas la seule, il y a peut-être 200 autres personnes avec moi! Il faut dire que la Poon Hill est la destination d’un mini trek que les gens commencent là où moi je finis le tour des annapurnas. Ça grimpe dur mais bon je commence à être habituée! Après une heure de grimpette j’arrive au sommet de la colline; le soleil commence à peine à se lever. Les rayons inondent alors tous les sommets qui se tiennent côte à côte, dont le fameux annapurna  qui trône tel un géant au milieu de ses comparses, du haut de ses 8091m.
Je retourne à l’hôtel vers 7h, j’avale un banana pancake puis je me remets en route. L’objectif de la journée: finir le trek!! Il me reste 6 ou 7 heures de marche. Le problème c’est que ce n’est que de la descente, et mes pieds sont à l’agonie. Je déconnecte mon cerveau car sinon je n’y arriverai jamais.
De Ghorepani un long escalier en pierre mène à une piste qui mène à la fin du trek, au village de Naya Pul. Les dernières heures sont une torture qui ne s’arrête jamais. Je vire mes baskets, je les donne à une petite qui doit faire la même pointure que moi, j’enfile mes tongs. Les heures défilent mais le village ne semble pas se rapprocher… J’en peux plus!!!
Puis tout va s’enchaîner: j’arrive enfin au village, je gravis la dernière pente qui me mène à la station de bus comme s’il s’agissait des derniers mètres qui me séparent du sommet de l’Everest. Plus que quelques mètres….. Ça y est!!!!!!!!!! C’est fini!! Victoire!!! Je me jette parterre comme une dératée en pleine agonie. Les locaux me regardent un peu bizarrement, mais bon ils doivent en voir passer beaucoup des gens comme moi! Je rassemble mes dernières petites forces pour monter dans le bus qui va à Pokara, heureusement il reste une place assise je ne me serai pas sentie de rester debout pour les trois heures suivantes!!
Voilou le trek s’achève ici, je suis très fière de moi car j’ai porté mon sac sur tout le trajet, j’ai pas pris une seule fois le bus, je me suis accroché tant bien que mal pour réaliser cet objectif que je m’étais fixé depuis des années… 250 km en plein cœur d’un pays magnifique, avec des gens adorables, plein de supers rencontres, des souvenirs plein la tête, des moments de galère… Mais en fait… que du bonheur!
 
 
 
 
IMG_2969
Tukuche  
 
 
 
 
IMG_2968
 
 
 
 
 
 Les dernieres heures du trek se feront dans ce paysage.
 
 
 
 
IMG_2965
 
 
 
 
 
IMG_2963
 
 
 
 
 
IMG_2957
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 La Poon Hill.
 
 
 
 
 
Mon museau dans le bus a la fin du trek. 
 
 
 
 
 
annapurna_trekking_map

Une réflexion sur « Suite et fin du trek… »

  1. tout simplement bravo!
    tu es impressionnante!
    merci de m'avoir fait vivre ces paysages que je rêve de voir un jour…
    repose toi bien et surtout joyeux noel
    isabelle

    J'aime

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s