Le camp des elephants.

Ça y est, on vient tout juste de terminer le camp des éléphants et c’était vraiment génial, on s’est éclatées! On a passé une semaine au Elephant Nature Park, une réserve qui accueille 35 éléphants venus de toute la Thaïlande.
Ils ont tous été maltraités et sont pour la plupart de véritables survivants. Certains ont sauté sur des mines et ont eu les pieds déchiquetés, d’autres ont subi des années de mauvais traitements en travaillant dans des lodges pour promener les touristes, ou bien remorquaient les arbres dans les régions où la déforestation faisait rage.
Depuis que l’abattage des arbres a été interdit en Thaïlande, les éléphants domestiques se sont retrouvés au chômage et sont la proie a des trafics en tout genre. On retrouve ainsi certains d’entre eux dans la rue pour amuser les touristes afin de récolter de l’argent pour leurs propriétaires peu scrupuleux. Certains éléphants du parc ont eu les yeux crevés par leurs anciens bourreaux…
Bref ce camp est un havre de paix pour eux: ils déambulent en liberté (à l’ exception de la nuit pendant laquelle ils doivent être enchaînés à une patte ou sinon ils cassent les clôtures et vont saccager les cultures des paysans du coin) mais toujours avec leur mahout (cornac) à leur côté pour des raisons de sécurité.
Ils sont nourris plusieurs fois par jour, avec des bananes, des melons, des bambous, des ananas; ils prennent aussi leur bain dans la rivière et leur bain de boue régulièrement tout au long de la journée.
Notre travail en tant que volontaire était tres varié. Nous donnions à manger aux éléphants, nous leurs envoyons des seaux d’eau lors de leur bain, nous préparions leur nourriture (laver et frotter tous les fruits pour enlever le pesticide et les couper), nous nettoyons leurs enclos, nous allions couper les plants de bambous et de mais, nous entretenions leur bain de boue (remuer la terre et mettre de l eau), nous construisions des piliers en ciment et en pierre afin que à terme ils puissent être en liberté la nuit (le parc a encore beaucoup de barrières en bois que les éléphants détruisent facilement, pas possible avec les piliers), nous déchargions les camions de fruits… Bref un travail assez varié mais toujours en rapport avec les éléphants.
Cette semaine était payante, contrairement à ce qu’on peut croire, on doit payer. C’était assez cher, 300 euros, mais avec cet argent le centre achète tout ce qu’il faut pour les éléphants, car il ne fonctionne qu’avec des dons et des subventions.
Durant mon voyage j’ai bien essayé de trouver un endroit pour bosser avec les animaux gratuitement mais ça n’existe pas vraiment, ou alors il faut être étudiant véto ou un truc comme ça. Dans le prix tout était compris, la chambre digne d’un super hôtel et les repas avec un buffet de folie où j’ai failli faire crises de foie/appendicite/occlusion intestinale tellement j’ai mangé comme une truie.
Le travail n’était pas très violent, on bossait 3 ou 4h par jour et le reste du temps c’était temps libre, avec les éléphants ou bien sur la wifi lol, décidément elle est de partout celle la!!
Le cadre était de plus magnifique, le camp était en pleine nature, perdu dans les colline du nord de la Thaïlande, à 60km de Chiang Mai.
On était assez nombreux, une cinquantaine, ce qui me paraissait beaucoup le premier jour mais en fait ça a été, on était divisé en petits groupes et on a pu quand même passer beaucoup de temps avec les éléphants.
Quelques infos sur les éléphants:
– l’éléphant d’Afrique est le plus grand des deux (environ 3m50 aux épaules…), a des oreilles bien plus importantes que son cousin asiatique. Une autre de ses caractéristiques est que tous les individus de cette espèce portent des défenses, qui contiennent de la pulpe (comme nos dents); il pèse de 4000 a 7000 kg; il mesure entre 3 et 4 mètres; la peau est plus ridée; la tête n’a ni bosse ni creux
– L’éléphant d’Asie est plus petit (en moyenne d’un mètre) , doté d’oreilles elles-mêmes proportionnellement plus petites. Habituellement les mâles ont des défenses, les femelles ont en des rudimentaires ou pas du tout et sans pulpe à l’intérieur; il pèse de 3000 à 5000 kg; il mesure entre 2 et 3,5m; la peau est plus lisse; la tête a des creux frontaux.
Voilou, on a appris plein de choses sur les éléphants, on était assez tristes de quitter le camps! Pour la dernière soirée on a bien fait la fête, à coup de verres de rhum/ananas… C’est sur les éléphants n’ont pas trop dormi ce soir là, vu le boucan qu’on a fait!
Puis nous sommes revenues sur Chiang Mai. Nous y avons retrouvé Maurice, un américain de Virginie qui voyage un an, et qui était au camps avec nous, ainsi que Marcel, un espagnol de Barcelone tres sympa mais qui se vexe presque quand on dit qu’il est espagnol ( Catalona no esta espanol!!).
Pour la dernière soirée ensemble on va jouer au Jungle Speed sur le balcon de notre guest house. Le jungle speed c’est ce jeu avec des cartes qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau et où les joueurs doivent attraper un totem posé au milieu de la table dès qu’ils ont les mêmes cartes. Je savais que c’était un jeu dangereux (griffures, retournages de doigts lors de l’attrapage du totem) mais pas à ce point!
On chahutait un peu et sans faire exprès une bouteille d’eau est tombée sur le trottoir. Tout d’un coup un des employés prend la bouteille et nous la relance dessus!!! Il monte, furieux car il pense qu’on a lancé la bouteille exprès. Il monte le ton, veut se battre avec les mecs! Le reste des employés arrive, le ton monte… Bref on hallucine complètement. On a beau leur dire que c’était un accident ils veulent quand même en découdre avec nous. Le petit hic: ils sont bourrés comme des barriques à vin… Heureusement le proprio calme un peu le jeu et nous demande de partir… Et nous voilà, à 23h, à faire notre sac avec cam dans le dortoir, avec le proprio qui arrive et qui nous dit d’aller chercher la bouteille d’ eau dans la gouttière sinon il nous rend pas notre argent pour le dortoir et il apelle la police!!! Il commence à agripper par le tee shirt… Jusqu’à présent j’essayai de parler calmement avec ces soûlards mais là quand il m’a agrippé ma parole j’ai vu rouge et j’ai cru que j’allais lui bouffer le nez. Il a du s’apercevoir dans un moment de lucidité qu’il allait trop loin et me lâche, et nous rembourse notre argent. Nous rejoignons les mecs qui se sont éloignés pour ne pas trop envenimer la situation…
Bref voilà, une petite mésaventure avec des thaïlandais complètement bourrés, une bouteille d’eau et le jungle speed… Sur le coup l’histoire ne fait pas trop rire mais bon maintenant avec le recul on en rigole… On a juste pas eu trop de chance, on est tombés sur des gros connards, ce qui n’est pas du tout représentatif de la Thaïlande, où beaucoup de gens sont très gentils.
Voila qui clôt notre premier séjour en Thaïlande, au début ça m’a pas trop plu mais le camp des éléphants a vraiment remonté le niveau. Et puis on va faire le sud plus tard, j’ai entendu dire que même si c’était là aussi touristique c’était quand même super, donc on verra!
Là nous sommes arrivées au Laos depuis hier soir, et ça nous plait déjà énormément…
La suite de nos zaventures au prochain épisode!

IMG_6474

IMG_6538

IMG_6477

IMG_6307
IMG_6476
IMG_6300
IMG_6365
IMG_6475
IMG_6473
IMG_6301
IMG_6472
IMG_6471
IMG_6302
IMG_6566
IMG_6470
IMG_6303
Video du bain des elephants.
IMG_6469
IMG_6468
IMG_6304
IMG_6524
Le bain de boue c est pas que pour les elephants!
IMG_6556
Video du repas des elephants.
IMG_6311
IMG_6537
IMG_6467
IMG_6529
Lors de la remise en etat du bain de boue c est un peu parti en vrille…
Video de moi et d un elephant.
IMG_6312
IMG_6544
IMG_6554
Video des elephants qui se regroupe autour d une elephante aveugle importunee par un chien, c est tres impressionnant comme le groupe est solidaire!
IMG_6353
IMG_6539
IMG_6569
IMG_6491
Video du bain des elephant avec le bebe de 4 mois.
IMG_6565
IMG_6562
Video de cam et d un elephant.
IMG_6545
IMG_6560
IMG_6326
IMG_6553
Video du bebe elephant Navann.
IMG_6329
IMG_6364
IMG_6552
IMG_6551
IMG_6333
IMG_6532
IMG_6546
IMG_6582
IMG_6550
IMG_6578
IMG_6549
IMG_6548
IMG_6577
IMG_6568
IMG_6531
IMG_6607
IMG_6588
IMG_6433
IMG_6519
IMG_6376
IMG_6606
IMG_6604
IMG_6614
IMG_6313
IMG_6602
IMG_6374
IMG_6567
IMG_6509
IMG_6478
IMG_6507
IMG_6437
IMG_6379
IMG_6501
IMG_6372
Cam de corvee de ciment.
IMG_6608
IMG_6351
IMG_6482
IMG_6431
IMG_6581
IMG_6443
IMG_6486
IMG_6319
Ramassage des plants de mais.
Cam et moi dans la brouette, pendant la corvee de nettoyage des enclos.
IMG_6513
IMG_6338
IMG_6342
Le veto fait un soin a l elephant.
IMG_6490
IMG_6500
IMG_6314
C est lourd ces trucs!
IMG_6499
IMG_6505
IMG_6427
IMG_6321
IMG_6324
IMG_6441
IMG_6322
IMG_6325
IMG_6378
IMG_6575
IMG_6380
IMG_6350
Coupage des fruits.
IMG_6349
IMG_6348
Nettoyage des fruits.
IMG_6347
IMG_6344
IMG_6343
La on fabriquait une boule de mais et de plein de trucs pour les elephants.
FILE0007
Tubbing sur la riviere.
FILE0008
FILE0002
DSC00600
Camille et la corvee de elephant poo.
DSC00602
Nos encadrants.
IMG_6502

Une réflexion sur « Le camp des elephants. »

  1. J'espère que votre voyage se poursuit bien.
    Pas de news sur ton blog depuis la fin du séjour rocambolesque en Thaïlande.
    Pas de photos également dans flickr.
    En espérant que les baroudeuses se portent bien.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s