Bienvenue au Laos!

Après quelques temps de silence, me revoilà! Je suis désolée d’avoir été absente aussi longtemps, mais j’ai une très bonne excuse. J’ai été malade! J’ai été touchée par une flemmingite aiguë carabinée! Impossible de mettre le blog à jour tellement j’avais la flemme.
Je pense aussi que j’ai fait une overdose de ce blog. Beaucoup de boulot, toutes les photos à télécharger sur flickr puis à mettre sur le blog puis ma vie à raconter, passer mon temps à m’arracher les cheveux avec des connections wifi quelque peu bancales… Ça m a un peu gavé!Bon bref je viens de m’épiler le poil de 15cm qui m’avait poussé dans la main et je me remets au travail! Merci pour tout ceux qui se sont inquiétés pour moi et qui pensaient que quelque chose de grave m’était arrivé, vos messages m’ont touchés car ça fait plaisir de voir que j’ai un petit fan club qui suit le blog assidûment. Et puis pour ma défense, le Laos c’est pas trop ça niveau internet.
Bref! Que s’est-il passé depuis tout ce temps?? J’ai passé presque 35 jours INOUBLIABLES au Laos, une petite semaine très sympa au Cambodge, et à l’ heure où j’écris ces lignes je suis au sud de la Thaïlande, pays dont je ne raffole décidément pas. Pour vous raconter nos aventures je vais essayer de me servir de ma mémoire de poisson rouge, autant vous dire que c’est pas gagné.
Après notre soirée mémorable à Chiang Mai en Thaïlande où on s’est fait jetées comme des poissons pourris de la guest house à cause du Jungle Speed, nous prenons un bus le lendemain pour le Laos. Une dizaine d’heures de bus plus tard nous arrivons à la frontière et traversons le fameux fleuve du Mekong.
Premier contact avec le pays très positif. La petite ville de Houeisai est très sympa, les habitants adorables. Le mekong est gigantesque, il nous accompagnera tout au long de ce mois au Laos.
Nous assistons à notre premier coucher de soleil laotien depuis le temple de Chome Khaou  Manirath, tout en haut d’une colline après avoir grimpé un escalier d’une centaine de mètres. Depuis là-haut la vue englobe tout le Mékong et l’arrière pays.
Premiers contacts avec les moines, drapés de leur toges orange. Le Laos est le pays du bouddha, dont c’est la principale religion, des temples, des moines… On en a bouffé pendant un mois mais je ne m’en suis pas lassée!
Première découverte: le Laos est communiste. Des drapeaux communistes flottent un peu partout. C’est un pays au régime de parti unique, et l’ opposition n’est pas tolérée. Même si des non communistes participent au gouvernement, ils doivent entériner les décisions du parti.
La population est de 6,7 millions d habitants; c’est un des pays les plus pauvres de la planète.
Le lendemain soir nous prenons un bus de nuit, direction Luang Prabang, plus au sud. Le trajet fut mémorable!! La route est complètement défoncée, on roule sur une petite route de campagne en bus, avec des milliards de nids de poules, un chauffeur qui conduit comme un malade et qui se croit au rallye, qui double dans les virages… Impossible de trouver le sommeil, ma tête tape contre la vitre a chaque fois que je commence a m assoupir… Je finis quand même par m’endormir une fois qu’on arrive sur la route goudronnée, mais une heure plus tard on arrive à Luang Prabang. On arrive donc à l’aurore, on sort du bus comme deux zombies en quête de chair fraîche, ou plutôt de sommeil frais. 
Après avoir terminé notre nuit à la guest house nous partons visiter la ville. Luang Prabang a été classée au patrimoine mondial de l’unesco en 1995, car elle est chargée d’histoire, de monuments et de temples. Nous allons passer le reste de la journée à flâner dans les temples et au bord du Mékong, à observer les laotiens vaquer à leurs occupations. On traverse le fleuve pour aller de l’autre côté, histoire de grimper tout en haut d’une colline d’où la vue embrasse tous les environs. Puis le soir nous grimpons sur le mont Phousi pour assister au coucher de soleil. Magnifique!
Le lendemain matin nous nous levons aux aurores pour aller voir un rite immuable: le reras (aumone) des bonzes (moines). Tous les matins, au lever du soleil, des dizaines de bonzes sortent de leur monastère enveloppés dans leur robe orange et marchent dans les rues de la ville envahies par les brumes matinales.  Ils vont mendier leur nourriture, comme l’avait fait le Bouddha autrefois. Ils passent devant les habitants agenouillés (on doit toujours être plus bas devant un moine) qui leur glissent une boule de riz gluant ou des fruits dans une boite qu’ils ont attaché en bandoulière. Ce rite illustre bien l’ importance de la dimension spirituelle qu’il règne au Laos, bien plus que dans tous les autres pays bouddhistes que j’ai visité je trouve. Malheureusement c’ est devenu une attraction touristique et tous les matins des convois de touristes convergent vers la rue principale pour flashouiller les moines qui font l’aumône… Certains touristes n’ont aucun respect et ne se gênent pas pour se placer dans des endroits qui gêne l’aumône, tout ça pour faire un cliché. On voit bien que certains moines sont gênés par les dizaines d’ appareils photos qui les attendent au passage, et qu’ils sont mal à l’aise. A cause de cette situation, certains parlent d’un possible abandon du rite dans la rue principale. Encore un autre exemple des ravages du tourisme! Après je ne peux pas trop parler car après tout je suis moi même une touriste. Mais j’ essaie de me tenir un peu en retrait pour faire mes photos, pas comme ces touristes qui flashouille les moines à deux cm!!!
Puis nous prenons la direction de l’embarcadère afin d’aller visiter les fameuses grottes de Pak Ou. Elles sont situées en amont du Mékong , à environ 1h30 de bateau. Il s’agit d’une falaise abrupte, trouée à plusieurs endroits. Dans les grottes il y a des centaines de bouddhas de toutes tailles. C’est un lieu de pèlerinage qui fut longtemps habité par des ermites. Bon c’était sympa, mais les grottes ne cassaient pas trois pattes à un canard. Ce qui m’a surtout plu c’est le trajet en bateau sur le Mékong. Les paysages étaient magnifiques, et on pouvait observer les habitants faire leur train train quotidien.
Le dernier truc qu’on a fait là bas c’est d’aller visiter la cascade de Tad Kouang Si. Pour y aller, on hésite. Est ce qu’on y va en tuk tuk ou bien est ce qu’on loue un scooter??? Grave dilemme, étant donné que ni Camille ni moi n’avons déjà fait du scooter dans notre vie. Mais on a très envie d’ essayer, car c’est synonyme de liberté. Mais c’est aussi synonyme d’ accident et de viandade sur le bitume asiatique!
En effet je ne compte plus le nombre de voyageurs que j’ai rencontré et qui étaient couverts de bandages suite à un accident de scoot. Ça donne pas du tout envie et ça fait réfléchir!
Mais finalement on se lance. C’est pas un scooter à la noix qui va faire peur à nini et à cam non mais!!!!
Notre bête de course arrive, le mec nous explique brièvement le fonctionnement. Bon à première vue, ça n’a pas l’air très compliqué! Un truc pour accélérer, un truc pour freiner. Ça devrait le faire pour mon cerveau. Je met le casque, j’enfourche la bécane, j’appuie sur l’ accélérateur… Bon comme je ne sais pas gérer ce dernier je manque de faire un vol plané et de m’écraser comme une merde sur le bitume. Mais après quelques minutes ça va déjà mieux et je me sens d’attaque. En voiture Simone!!!
Bon pour quitter la ville c’était un peu chaud patate, mais dès qu’on est sur la route de campagne c’était beaucoup plus simple et j’ose même des pointes jusqu’à 40, voir 50 kmh!!! Oui oui!!!! Je ne le sais pas encore mais quelques jours plus tard on fera 400km sur trois jours, sur des pistes au fin fond du Laos, en roulant cheveux aux vents à 80km!
Franchement c’est pas dangereux. Bien sûr il faut faire gaffe mais les laotiens ne roulent pas comme des malades, quand ils doublent ils le font en laissant plein d espace. Les voitures vont un peu vite ok mais les autres usagers (moto, tracteurs…), et ils sont majoritaires roulent tranquillou.
Par contre je ne sais pas si je ferai la même chose en Thaïlande (apparemment c’est beaucoup plus dangereux et on roule à gauche), et au Vietnam où j’ai entendu que le scoot là bas était aussi risqué que sauter d’un avion sans parachute. Mais bon peut-être que je me trompe, après tout il y a aussi un facteur chance qu’on ne peut pas contrôler.
Bref on arrive aux chutes en un morceau et toutes fières de nous.
Les chutes sont vraiment magnifiques. Il y a plein de piscines naturelles bleues turquoises, qui donnent vraiment envie de se jeter dedans. Sauf que l’eau est à -10 degrés, et moi en frileuse que je suis je n’ai pas le courage de m’y jeter. Camille par contre s’en donne à cœur joie, elle adore nager et dès qu’il y a de l’eau elle s’y jette en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire!
               
IMG_6821
 Premier coucher de soleil laotien, a Houeisai, petite ville a la frontiere entre la thailande et le laos.
IMG_7066
IMG_7063
 Coucher de soleil sur le Mekong.
IMG_6786
 Detail d un temple.
IMG_6822
IMG_6792
 Sur les bords du mekong.
IMG_6793
IMG_6809
IMG_6817
IMG_6789
IMG_6787
IMG_6794
IMG_6805
IMG_6796
IMG_6808
IMG_6797
IMG_6798
 Sur le bac lors de la traversee du mekong.
IMG_6801
IMG_6804
IMG_6802
IMG_6803
IMG_6811
IMG_6812
IMG_6815
IMG_6816
IMG_6828
IMG_6829
IMG_7064
IMG_7061
Y a plein de trucs a manger a Luang Prabang.
IMG_7060
IMG_7074
IMG_7076
 Le marche du soir de Luang Prabang… No coment!
IMG_7067
IMG_7077
 Attention danger!
IMG_7078
IMG_6830
IMG_6831
IMG_6832
IMG_6775
 Un temple a Luang Prabang avec le marche du soir.
IMG_6766
 Coucher de soleil depuis le mont Phousi.
IMG_6768
IMG_6779
IMG_6785
IMG_6750
L aumone des moines.
IMG_6748
IMG_6747
IMG_6754
IMG_6757
IMG_6758
IMG_6746
IMG_6753
IMG_6759
 Sur le mekong, en allant aux grottes de Pak Ou.
IMG_6761
Station essence sur le mekong!
IMG_6760
IMG_6743
 Un autre temple, dans un village avant les grottes.
IMG_6763
IMG_6764
IMG_6744
IMG_6710
 Arrivee aux grottes.
IMG_6711
IMG_6718
IMG_6721
IMG_6720
IMG_6719
IMG_6726
IMG_6724
IMG_6729
 Les boudhas de la grotte de Pak Ou.
IMG_6728
IMG_6734
IMG_6730
IMG_6731
IMG_6740
IMG_6833
IMG_6659
 Les cascades de Tad Kouang Si.
IMG_6694
IMG_6644
IMG_6643
IMG_6692
IMG_6691
IMG_6688
IMG_6627
IMG_6698
IMG_6633
IMG_6645
IMG_6630
IMG_6635
IMG_6639
IMG_6686
 Tout en haut de la cascade.
IMG_6673
IMG_6670
Tarzan camille.
IMG_6679
IMG_6653
IMG_6661
IMG_6662
IMG_6671

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s