L ile de Sainte marie, le cimetiere des pirates et les Indris du parc d Andasibe.

Après les îles du nord je refais tout le chemin inverse, puis à Tana je bifurque à l’est pour aller sur l’île de Sainte Marie, quatre jours de trajet en tout. C’est ici que tous les étés les baleines à bosses se donnent rendez vous pour s’accoupler puis continuer leur migration. Malheureusement pour moi j’arrive juste après que les baleines soient parties… Je suis un peu deg, c’est vraiment pas de chance mais bon je me console en me disant que après tout j’ai vu plein d’autres baleines en équateur il y a de ça un petit moment déjà.
Sinon je n’ai pas du tout accroché avec cette île. J’ai passé deux jours sur l’île aux nattes, un petit îlots que tout le monde peignait comme le paradis sur terre… Oui ok c’est sympa mais ça casse pas trois pattes à un canard non plus!
Sinon je suis allée visiter le cimetière des pirates, c’est tout petit en fait.
Et puis pour finir je suis restée coincée sur l’île pendant cinq jours, car la mer était démontée et la traversée impossible pendant les premiers jours , puis ensuite un banc de sable a bloqué le passage je ne sais pas ou… Bon je ne suis pas à plaindre, y a pire comme endroit mais comme je n’ai pas aimé Sainte Marie du coup ça m’a un peu gavé d’attendre comme un rat d’égout en décomposition… C’est fou parce que s’il y avait eu encore les baleines je suis sure que j’aurai adoré cette île.
Une fois que j’ai réussi à prendre le bateau pour rejoindre la grande île je mets le cap vers le parc national d’Andasibe. Ce parc abrite le plus grand lémurien de mada: le légendaire Indri, qui est vraiment la star de la réserve. C’est le plus gros de tous les lémuriens malgaches et peut peser jusqu’à 7kg, il n’a pas de queue contrairement aux autres lémuriens , il a les oreilles arrondies, il peut vivre jusqu’à 80 ans… Mais ce qui le caractérisé le mieux c’est sans doute le cris hallucinant qu’il pousse au petit matin. On l’entend à des km à la ronde, c’est un cris qui est semblable à des plaintes, c’est assez difficile à décrire d’ailleurs je suis bête j’aurai du faire une vidéo mais sur le coup je n’y ai pas pensé. Il est vraiment énorme par rapport aux autres lémurien, mais pourtant il se déplace de branche en branche avec une extrême agilité.
Avec le guide on était à la recherche d’une famille d’indri qui était connue pour vivre dans le coin. Après une bonne heure de recherche on parvient enfin à les localiser! Ils sont perchés dans la canopée, mangent des feuilles et prennent le soleil.
Soudain ils se mettent à hurler, leur cris me glace le sang tellement il est puissant. D’autant plus que toute la famille s’y met! On s’attend pas du tout à ce qu’un tel cris sorte de la gueule d’un singe!
DSC08216
Un petit cameleon
DSC08046
Ile au natte (en vrai c est beaucoup moins bien que sur la photo)
DSC08064
DSC08072
Cimetierre des pirates.
DSC08037
DSC08075
DSC08078
DSC08081
DSC08081
DSC08129
DSC08218
DSC08176
Un Indri.
DSC08207
DSC08115
DSC08209
DSC08153
DSC08214
DSC08206
DSC08201
DSC08040

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s