Yourt stay dans le jailoo de Sary Oi.

Apres Osh je suis allée passer 2 jours avec une famille Kyrgyz dans un jailoo prés de la ville.  
Un jailoo c’est un haut pâturage. En effet tous les étés, une partie des kyrgyz quittent leur maison des villes pour les hauts pâturages, avec leur troupeau, et reproduire ainsi le mode de vie de leur ancêtre pendant la belle saison. Avant les kyrgyz étaient nomades mais ce mode de vie a laisse place a la sédentarité. Donc a la fin du printemps/début de l’été, une fois que la neige a fondue, les bergers prennent femmes, enfants, chèvres, chevaux, moutons, yourte en kit, se trouvent un endroit sympa dans un jailoo et y restent 4 ou 5 mois. 
Pour aller au jailoo il n’y a pas de transports publics. Je prends un marshrouska qui m’arrête sur la route principale et de la il faut que je marche 3 heures sur une petite route en terre. 
La route entre Osh et le début du chemin est magnifique. Il faut que vous imaginiez d’innombrables collines presque vertes fluo parsemées de yourtes qui commencent a pousser comme des champignons. Des chevaux en liberté qui galopent, des troupeaux de moutons qui bloquent la route, guides par leur berger sur leur monture.  
D’après l’office du tourisme il faut que je marche 3 heures, a un moment donne le chemin va s’arrêter dans le jailoo, et se sera une yourte sur ma droite. J’ai le nom du couple qui accueille des étrangers dans leur yourte griffonne sur un papier, j’ai mes 2 litres d’eau et quelques biscuits… C’est parti! J’ai vraiment hâte de dormir dans une yourte, ça fait très longtemps que je veux faire ça. Mais je veux être dans une vraie yourte avec des vrais nomades, pas dans une yourte a touristes a la noix…
Le mini bus me largue au début du chemin, je marche pendant quelques heures jusqu’au jailoo. Une fois la bas je trouve la yourte de Aiperi, de son mari et sa petite fille de 3 ans. Ils sont vraiment adorables et m’accueillent comme si je faisais parti de la famille! Ils ont 4 filles en tout, les 3 autres sont plus âgées et sont restées au village avec le reste de la famille. Aiperi est enceinte de 5 mois, elle espère bien que ce sera un garçon cette fois! D’après ce que j’ai compris son mari travaille dans une banque le reste de l’annee. 
Des voisins viennent d’arriver et je vais assister au montage de leur yourte. Au départ celle ci est montée dans le jailoo par camion, en pieces detachees. Une yourte traditionnelle se compose d’une armature pliable, souvent en bois de saule, recouverte de plusieurs couches de feutre (étoffe faite de poils d’animaux aggloméres ensemble par pression et ébouillantage). 
L’extérieur est enduit de graisse de mouton (pour imperméabilité), la couche intérieur est tapissée de nattes en chiy, haute plante herbacée (pour la protéger du vent). Au sommet de la yourte il y a le tunduk, une espèce de roue dotée de deux triples rayons qui soutiennent le toit. A noter que le drapeau kyrgyz est un tunduk sur fond rouge. De longues bandes en laine tissées de différentes largeurs maintiennent le tout.                        
L’espace intérieur quant a lui est richement décoré, avec des tentures murales, des édredons, des coussins, des coffres… D’autres feutres et des tapis recouvrent le sol.
Apparemment il faut une journée pour mettre en place la yourte.
Sinon je vais voir le quotidien de la famille. Il font notamment leur propre fromage, les petites boules pas très bonnes que l’ont trouve dans les bazar. Ils boivent aussi le lait de jument, le kumiz, on en trouve de partout au kyrgystan, c’est très populaire. Le soir on a mange une super bonne soupe aux macaroni, et j’en ai même eu pour le ptit dej!
La nuit on a tous dormi dans la yourte. J’ai vraiment adore car j’étais vraiment en immersion totale. D’habitude dans les home stay les étrangers ne dorment pas dans la même pièce que la famille.
Le lendemain je dit au revoir a mes super hôtes et je prends le chemin du retour. Je n’ai pas trop eu a marcher car un mec qui vient de décharger une yourte en kit retourne a la route principale.
DSC09733

DSC09696

La traite des juments.
DSC09699

Le poulain boit un peu le lait pour le faire monter.
DSC09704

Ensuite Aiperi prend le relais.
DSC09705

DSC09707

DSC09711

DSC09688

DSC09722

Dans la peau du mouton il y a le lait de jument qu’il faut mélanger de temps en temps.
DSC09682

DSC09687

Lait de jument.
DSC09681

Le lait de jument dans la peau du mouton.
DSC09677

Petit dej.
DSC09674

DSC09671

Le tunduk, symbole du drapeau kyrgyz.
DSC09669

DSC09668

DSC09730

DSC09628

DSC09630

Fromage qui sèche. 
DSC09639

DSC09624

DSC09620

DSC09615

DSC09614

DSC09609

DSC09604

DSC09598

DSC09602

DSC09577

DSC09492

DSC09495

Le montage de la yourte.
DSC09500

DSC09562

DSC09506

DSC09510

DSC09514

DSC09515

DSC09526

DSC09536

DSC09546

DSC09548

DSC09563

DSC09571

DSC09576

DSC09590

DSC09517

DSC09493

DSC09435

DSC09440

DSC09444

DSC09457

DSC09460

DSC09472

DSC09479

DSC09481
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s