Les dunes de Dunhuang.

BON! Allez c’est décidé, je me retrousse les manches, je me coupe le poil dans la main (il repousse toujours celui là…) et je mets à jour le blog une fois pour toute!!! Des fois je me dis que j’aurai mieux fait de me tirer une balle dans le pied le jour où j’ai pris la décision de le commencer. C’est tellement de boulo! Mais bon c’est de ma faute, je peux pas m’empêcher d’en faire des tartines et de mettre toutes mes photos, ça serai mille fois plus rapide si je vous racontais pas toute ma vie. Mais c’est plus fort que moi!
Donc pour résumer la situation, depuis le chasseur à l’aigle du Kirghizistan j’ai fait un passage éclair au Kazakhstan puis un mois en Chine (bof bof) puis un mois en Mongolie (super) d’ou j’écris ces lignes, puis demain direction la Russie.
Après avoir fait mon visa mongol à almaty au kazakstan je prends le bus où j’arrive à Urumqi en chine, 24h plus tard.
J’arrive là-bas au beau milieu de la nuit, je me dis pas de problème je vais dormir à la gare routière… Sauf qu’en chine les gares routières sont fermées la nuit! En tout cas celle de Urumqi l’était, du coup je me retrouve à faire la clocharde sur un banc quelques heures devant la gare, en attendant le lever du soleil, ma bombe à poivre dans la main. Bon à part un chien qui a pissé sur mon sac à dos alors que je regardais de l’autre côté personne ne m’a embêté. A l’aube je pars à la recherche de l’ auberge de jeunesse avec l’odeur du pipi de chien sur mes épaules… Bienvenue en chine!

Urumqi (prononcer Ouroumtchi) est la capitale de la région autonome ouighoure du Xinjiang, au nord ouest de la chine. Vous avez sûrement déjà entendu parler des ouighoures dans les infos: il s’agit d’une ethnie qui est originaire de cette région mais qui est persécutée par le pouvoir centrale de Pekin.
De nos jours le Xinjiang n’est peuplé que d’environ 25 %  d’ouighoures et de 75% de hans (ethnie majoritaire en chine), le gouvernement chinois cherchant à favoriser l’installation de colons hans dans la région depuis les années 50 pour refréner les revendications des ouigoures pour la création d’un état indépendant.
Ces derniers sont entre autre victimes d’une marginalisation économique et d’une répression extrêmement sévère de leur droits et libertés fondamentales, un peu comme au Tibet, sauf que leur cas est beaucoup moins connu et médiatisé.
Bref du coup de temps en temps il y a des bombes qui explosent dans cette région autonome, et quelques temps plus tôt il y en a eu une à la gare centrale de la ville, là où je vais me renseigner pour un billet de train pour le lendemain. Ça fait bizarre de me dire que quelques semaines plus tôt il y a eu plusieurs morts au même endroit. Il y en a eu une aussi dans le marché.
Bref le climat dans la ville est un peu tendu, surtout à l’entrée des gares de trains et de bus où il y a plusieurs check point avec scanner des bagages, présentation des cartes d’identité/passeport et ticket.
Il n’y a pas grand chose à faire dans la ville, c’est une grande mégalopole bétonnée et embouteillée.
Je ne reste pas et je prends un autre bus, direction Dunhang, une ville dans la province suivante, le Ganzu.
Premiers contact avec les chinois. Les chinois sont des gens pour beaucoup d’entre eux, comment dire…. complètement degeu!!!!
Déjà tout le monde crache. Les hommes aussi bien que les femmes, peu importe, ils crachent tout le temps, à croire que s’ils ne crachent pas à intervalles réguliers ils vont s’étrangler avec leur mollard. Ils crachent de partout. Dans la rue, mais ça encore c’est pas trop grave, mais aussi dans la salle d’attente de la gare de train, dans le wagon entre les sièges, dans les bus…. Moi ça m’a rendue folle les gens qui crachent à l’intérieur des bâtiments et des les trains. Ils savent que c’est interdit car il y a des panneaux de partout, mais c’est pas grave, ils crachent quand même. J’en ai envoyé chier plus d’un à cause de ça! Non mais franchement vous vous imaginez assis tranquillou dans le train, et puis soudain y a un mec qui crache à 5 cm de vos basket??? Même en inde ils ne font pas ça!
Ensuite quand ils mangent ils font un bruit pas possible. Un truc de ouf! Alors il y a un premier bruit, celui de la mastication. Mais pas seulement!! Il y a aussi le bruit de l’aspiration des nouilles!! Et enfin celui de la raclure de la gorge. Ça donne une véritable symphonie pas franchement des plus agréables quand on mange!! Mais bon je sais que c’est un truc normal pour eux, c’est culturel, c’est pas du tout impoli comme chez nous, c’est normal. Et après quelques temps mes oreilles se sont habituées.
Ensuite ils fument de partout. Même avec un énorme panneau interdit de fumer devant leur yeux, c’est pas grave, ils fument quand même. Dans le train, dans la salle d’attente, dans le resto.
Bon ça c’est pour les trucs un peu négatifs.
Points positifs, et non des moindres: les chinois sont supers gentils, et ils sont prêts à aider les touristes/nains de jardin en perdition. Avant d’aller en chine j’avais super peur de ça. Combien de fois j’avais entendu que les chinois étaient vachement égoïstes, que c’était chacun pour soi, qu’ils n’étaient absolument pas gentils avec les touristes, complètement indifférents aux autres…
Un fait divers m’avait choqué: une petite fille qui avait été renversée par une camionnette et qui a agonisé pendant une bon quart d’heure devant des dizaines de passants indifférents avant que la mère n’arrive… La petite fille était morte quelques jours plus tard…
Bref pour ma part j’ai trouvé qu’ils étaient très sympa, souriants pour la plupart, toujours prêts à aider. Donc un gros bon point!
Un autre truc super: l’auto stop marche super bien dans ce pays, du moins pour une nana toute seule. Les gens s’arrêtent volontiers et ne veulent pas d’argent. Plutôt pas mal quand on voit le prix complètement hallucinant des bus!
La première vraie étape de la chine, ce fut Dunhang, dans la province du ganzu.
A la lisière de cette ville il y a de magnifiques dunes de sable parait-il, et pas très loin il y a des grottes anciennes avec des peintures ou je ne sais plus quoi de plusieurs centaines d’années à ne pas rater apparemment.
Je me rends aux dunes avec Eduardo, un chilien rencontre dans le bus la veille.
Et la boum, première claque financière chinoise (il y en aura bien d’autres): pour aller sur les dunes il faut payer la modique somme de 120 yuang, soit… 15 euros!!! Glouuups quoiiiiiii!!! 15 euros pour aller sur les dunes non mais ça va pas ou quoi! Et ouiiiii!! Chers amis backpakers, si vous pensez que la chine est un pays pas trop cher et bien je suis désolée, je ne veux pas vous casser le moral mais apprêtez vous à avoir un peu mal au derrière si je puis m’exprimer ainsi!!!
En effet, en chine, dès lors que vous voulez visiter un truc, n’importe quoi, il faut payer. Il faut payer pour absolument TOUT. Un truc de ouf, depuis que j’ai commencé à voyager je n’avais encore jamais vu ça. Même pour aller voir des rizières au fin fond de la campagne chinoise, boum il faut payer! Alors à la limite payer pourquoi pas. Mais le problème c est que en moyenne c’est 15 euros à chaque fois!!! Soit mon budget pour la journée!!! Ça va être chaud patate la chine je crois!
En plus des droits d’entrée pour tout, tout est atrocement touristique. Je ne m’attend pas à être toute seule dans les endroits à visiter bien sûr. Mais là c’est juste une autre planète. La Thaïlande à côté? C’est un désert touristique! En chine où que vous alliez il y a des milliers de touristes chinois.
Des milliers, vraiment je n’exagère pas. Pour le moindre trucs à voir. Vraiment on ne peut pas imaginer le truc avant de l’avoir vu.
Et en plus les touristes chinois sont très riches et ne rechignent absolument pas à sortir les billets par dizaines pour voir un truc même rikiki. Alors quand on est un backpaker qui a un budget journalier à (essayer) de tenir, et beh la chine c’est pas top!
Bref 15 euros pour aller voir des dunes hors de question! Alors avec Eduardo on va essayer de rentrer sans payer.
L’entrée principale, c’est mort de chez mort, impossible de gruger. On va marcher à droite du site (ha oui ne vous imaginez pas que les dunes sont comme un désert sauvage, non elles sont bien encadrée par des murs qui forment un complexe, c’est de partout comme ça en chine mais ça se voit pas sur les cartes postales) et là on tombe sur l’entrée des chameaux, car of course il y a des tours de chameaux dispo pour les touristes chinois qui en sont friants. On essai de s’incruster mais la vielle gardienne repère notre manège et nous expulse mani militari. Mince c’est raté!
Du coup on essai de l’autre côté. Il y a une autre entrée! Mais celle-ci est déserte, à part… un gardien qui écoute la radio à l’ombre de son parasol. Il nous tourne un peu le dos mais pas complètement. Je dis à Eduardo aller on fonce et si on se fait repérer on a cas dire qu’on s’est perdu! On rentre dans le complexe mine de rien, le gardien nous voit mais il ne réagit pas. Bon beh c’est cool moi j’aime bien des gardiens comme ça!
Les dunes c’était sympa mais sans plus, il y a des endroits où on ne distinguait plus le sable tellement il y avait d’autres touristes (bon ok je suis un peu marseillaise).
Il faut dire que il y a quelques semaines j’étais dans le désert de gobi en Mongolie avec des dunes deux fois plus grosses avec dégun et c’était gratis… Et en plus les dunes chantaient (vous comprendrez pourquoi dans le post sur le désert de Gobi, d’ici trois mois si j’ai pas trop la flemme lol).
Après les dunes je vais voir les-supers-grottes-a-ne-surtout-pas-rater, Mogdao ou un truc comme ça, sauf que pour voir lesdites grottes il fallait payer 20 euros alors j’ai du dire f… les grottes!
Ensuite re bus pour une ville un peu plus loin, même histoire, il fallait payer 20 euros pour voir un fort de plusieurs centaines d’années. J’ai essayé de l’apercevoir depuis un banc à l’extérieur du complexe, en sautant un peu j’ai réussi à voir le toit il me semble. A moins que ce soit le toit des toilettes à l’intérieur du complexe, je sais pas trop.
Dans la même ville il y a aussi une portion de la muraille de chine. Le premier truc pas trop cher!! C’était sympa mais comme beaucoup de portion de la muraille il y a eu une restauration poussée à outrance.
Bon en me relisant je me dis j’ai un peu l’air d’un rat d’égout crochu en parlant tout le temps de sous! C’est juste que j’avais tellement envie de passer plein de temps en chine, et qu’avec mon budget je dois me rendre à l’évidence: il va falloir que je change mes plans. Je pensais vraiment pas que ça serai aussi cher…
Bon par contre (promis j’ai presque fini avec ce post, courage) un énoooooorme truc positif: la bouffe!!!!! Quel bonheur d’être dans un pays où la nouille est reine, et pour par cher!! Qu’est ce que c’est bon!!!!! Un pur régal pour les papilles, un truc de ouf! Les possibilités de bouffes sont infinies, et ça me rend malade rien que de penser que je ne vais pas pouvoir goûter à tout (il faudrait plusieurs années c’est pas possible!!!). Même quand je commande au pif c’est trop bon!!! Bon sauf une fois ou je suis tombée sur des intestins de je ne sais pas quoi mais c’est vraiment une exception. Dans ce pays j’attends les repas avec impatience. Et en plus les portions sont énoooormes!!!! Même moi des fois j’ai du mal à finir, vous imaginez un peu pour me caler moi, un ventre sur pattes!!!

carte_chine_fr
Mon parcours des deux derniers mois en Chine et en Mongolie.
DSC01828
Muraille de chine.
IMG_1965

Coucher de soleil sur les dunes.
DSC01609

Les dunes (les 100000 touristes chinois sont derrières moi)
DSC01676

DSC01790
Grillade de tête de porc au chalumeau dans la rue.
DSC01782

DSC01839
DSC01817

DSC01853
DSC01616

DSC01807

DSC01856

DSC01617

DSC01811

DSC01859
DSC01618

DSC01864
DSC01823

DSC01625

DSC01869
DSC01660

DSC01627

DSC01881
DSC01847

DSC01631

DSC01876
DSC01860

DSC01788

DSC01844

DSC01776

DSC01786

IMG_1951
IMG_1950
IMG_1934
IMG_1929
IMG_1927
IMG_1926

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s