Kyoto, la ville aux mille temples.

Après Tokyo, direction Kyoto!
Pour relier les deux villes il y a plusieurs solutions. Soit on prend le super train rapide, le « bullet train », qui coûte un bras, soit on prend un bus de nuit. Il y a une compagnie de bus qui a un site internet en anglais, où on peut acheter le ticket online, pour 20 euros environ.

Bref je débarque à Kyoto à 5h du mat. Il fait super froid et des sdf dorment sur des cartons, sous un pont. Je me dis que c’est vraiment un pays ambivalent car d’un côté il y a des toilettes avec un séchoir intégré qui nous sèche les fesses, et de l’autre il y a des gens qui dorment dans la rue…
A Kyoto je vais faire du couchsurfing chez Eri et son copain qui habitent une maison, à quelques stations de métro du centre.
Eri est vraiment hallucinante! Elle a 28 ans, elle a l’air toute timide et toute fragile mais en fait c’est une vrai aventurière! Elle rentre à peine d’un voyage en Afrique de l’est, où elle a passé 7 mois.
Elle est allée en Ethiopie, Rwanda, Ouganda, Kenya et Tanzanie.
C’est vraiment une nana passionnée par l’Afrique, à un tel point qu’elle a appris en quelques semaines la langue que l’on parle au Kenya.
Elle s’est fait plein d’amis là bas et du coup elle est allée dans leurs familles, dans des coins complètement paumés. Au Kenya elle a rencontré des Masai, des « vrais », pas les Masai pour les touristes, et elle a passé beaucoup de temps dans leur village.
Elle m’a dit que en 7 mois elle n’a pas envoyé un seul mail à ses parents, qui ne s’inquiétaient pas du tout car au japon, quand on parle de l’Afrique, les gens pensent de suite aux zanimaux dans la savane, les lions, les girafes, les zébrés… Je lui dis que pour nous les français l’Afrique dernièrement c’était plutôt synonyme de terroristes, décapitations, et ebola! Et que bien après on pense aussi aux supers zanimaux de la savane… Bref quand elle est rentrée elle a envoyé un mail à ses parents, genre salut je suis rentrée. Et puis c’est tout!

J’ai donc passé quelques jours à Kyoto, et j’ai beaucoup aimé.

Il y a beaucoup de choses à voir, et 3 jours ne sont pas de trop. Il y a un nombre hallucinant de temples, avec de fabuleux jardins. Mais l’entrée est payante, du coup je ne peux en voir que 2 ou 3. C’est pas très cher mais à la fin de la journée ça chiffre vite, donc j’en sélectionné quelques uns et c’est tout.

Kyoto fut la capitale impériale du japon, de 794 à 1868.
Au japon il y a beaucoup de Shinto Shrine, des sanctuaires shinto (jinja en japonais), qui sont des lieux de culte du shintoïsme, où l’on vénère un kami. Un kami est une divinité ou un esprit, la plupart du temps ce sont des éléments de la nature, des animaux ou des forces créatrices de l’univers, mais ils peuvent aussi être des esprits de personnes décédées. Mais seuls les grands et puissants chefs pouvaient devenir kamis, comme les empereurs par exemple.
Le shintoisme, ou shinto est une religion qui mélange des éléments polythéistes et animistes. Il s’agit de la religion la plus ancienne du Japon. Le plus beau shrine que j’ai visité est sans doute celui de Fushimi Inari, avec plusieurs milliers de torii qui recouvrent le chemin qui serpente tout autour de la colline.

J’ai la chance d’être au Japon à la mi novembre, car c’est pendant cette période que la végétation nippone change de couleurs et se transforme en un spectacle à couper le souffle dont je ne me lasse pas.

Du coup il y a beaucoup de monde qui vient au japon pour voir ces couleurs de l’automne, et même beaucoup de japonais qui viennent à Kyoto car c’est ici apparemment que les couleurs sont les plus sublimes. L’autre période hyper touristique, c’est lorsque les cerisiers sont en fleur, au printemps.

Il y a beaucoup de monde certes mais bon après être allée en chine je trouve que c’est tout à fait vivable!

DSC09435

DSC09536

DSC09977

DSC09463

DSC09546

DSC09449

DSC09646

DSC09523

DSC09805

DSC09904

DSC09853

DSC09465

DSC09925

DSC09922

DSC09744

DSC09757

DSC09472

DSC09916

DSC09530

DSC09880

DSC09510

DSC09932

DSC09908

DSC09476

DSC09882

DSC09617

DSC09767

DSC09982

DSC09538

DSC09723

DSC09485

DSC09878

DSC09555

DSC09944

DSC09491

DSC09501

DSC09504

A l’entrée de chaque shrine il y a toujours une fontaine où les fidèles doivent se nettoyer la bouche et les mains avant de s’approcher du hall principal.

DSC09569

DSC09784

DSC09686

DSC09745

DSC09662

DSC09716

DSC09950

DSC09752

DSC09955

DSC09512

DSC09518

DSC09521

DSC09680

DSC09873

DSC09548

DSC09952

DSC09525

DSC09792

DSC09719

DSC09815

DSC09818

Torii a l entree du Fushimi Inari Shrine.

DSC09727

DSC09528

DSC09690

DSC09862

DSC09840

DSC09542

DSC09549

DSC09534

DSC09870

>DSC09560

DSC09730

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s