Pakistan Zindabad!

Bon! Retroussage de manche, epilation du poil dans la main… C’est decide je mets le blog a jour du Pakistan!!
Avant toute chose, je tiens a faire une speciale dedicace a un super couple que j’ai rencontre lors de mon voyage. Cela fait longtemps que je tiens a vous parler d’eux mais je zappe toujours!
Donc il s’agit de Marion et Brice, un super couple de baroudeurs que j’ai rencontre en janvier dernier si je ne m’abuse, en Birmanie, dans des circonstances un peu hallucinantes!
Imaginez un peu: j’etais en train de prendre mon petit dej sur le balcon de mon hotel je ne sais plus ou en Birmanie, en parlant a d’autres personnes. Soudain quelqu’un m’appelle par mon prenom, je me retourne et la je vois un couple que je ne connais ni d’eve ni d’adam…
En fait ils suivaient mon blog sur internet et ils m’ont reconnu! C’est fou quand meme le hasard non? Le monde est petit. Bref il s’agit de Marion et Brice qui voyagent autour du monde depuis un petit moment eux aussi. J’aime beaucoup leur voyage car ils font beaucoup de rencontres tres authentiques de locaux. C’est sans doute le truc qui manque a mon voyage, les rencontres spontanees avec les gens des pays que je traverse. Je sais que je suis trop mefiante et je ne fais pas facilement confiance aux gens (c’est peut etre le point negatif a voyager toute seule, je m’imagine toujours le pire lors des rencontres avec les locaux).
Bref c’est un super couple, hyper sympa, avec plein d’histoires supers interressantes a raconter, une tres bonne mentalite, pas de prise de tete… Des voyageurs comme je les aime! N’hesitez pas a aller voir leur blog ici, pour faire le plein de recits captivants et de superbes photos.

Donc, le Pakistan… Apres avoir recupere mon Saint Graal a Delhi je cherche un endroit pour attendre la fin de mon visa indien et filer au Pakistan.
En effet je voulais aller au Pakistan le plus tard possible car a ce moment la c’etait le Ramadan, et j’avais entendu dire que c’etait un peu galere pour voyager pendant cette periode. Donc je file a Daramsala, dans l’Himachal Pradesh, la ou le Dalai Lama habite quand il n’est pas a l’etranger.
Pour ceux qui me suivent depuis longtemps vous savez combien j’adore l’inde. Je pouvais me targuer de n’avoir jamais ete decu de ce pays, par aucun endroit. C’etait avant d’aller a Mcleod ganj, le gros village ou le Dalai Lama et des milliers d’autres tibetains ont cherche refuge depuis l’invasion du Tibet par la chine au debut des annees 50.
Tout le monde adore cet endroit, pas moi. Je vais pas en parler pendant 3 heures, juste quelques mots: embouteillages, pollution, touristes +++, israeliens en mini short qui respectent rien… Je sais pas, j’ai juste pas aime. Je sais pas comment c’etait avant mais de nos jours c’est juste nul, enfin pour moi.
Il y avait l’anniv du Dalai Lama (80 ans) dans le temple principal, j’ai reussi a l’appercevoir 3 secondes, le temple etait plein a craquer et comme je suis un nain de jardin et que j’etais tout derriere, j’ai rien vu. Ou peut etre que apres plus de 5 mois en Inde je commencais a saturer? Comme il ne me restait pas assez de temps pour m’eloigner et rester dans une autre region je suis restee la bas, a manger des momos et a mettre mon blog a jour.
Deux jours avant la fin de mon visa, je prends mon gros baluchon et taillo, direction le Pakistan!
La seule frontiere ouverte aux etrangers est la Wagha border, entre Amristar et Lahore.
La veille du passage de la frontiere je m’arrete donc a Amristar et je vais directement au Temple d’Or, le lieu sacre des Sikhs, une des religions presente en Inde et qui regroupe plus de 20 millions de fideles dans ce pays. J’etais deja venue ici et j’avais fait un post a ce sujet.
Pour ceux qui vont a Amristar losque vous debarquez a la gare, prenez directement un bus jaune qui vous amene au temple. Une fois la bas, dans le deuxieme gros batiment sur votre gauche quand vous entrez dans le complexe il y a au rez-de-chaussee un dortoir reserve aux etrangers. Evitez le dortoir sur la gauche pour cause de puces de lits (Juillet 2015, mais je doute que le personnel fasse quelque chose a propos de ca).
Si vous etes une nana toute seule mettez bien les points sur les i des le depart avec le surveillant qui veut clairement etre un peu plus que le surveillant pour vous: oui vous etes mariee et non vous voulez pas etre son amie et boire du tchai avec lui.
Vous pouvez aussi manger dans le grand refectoire. Tout cela est gratuit. En change pour pouvez aider comme vous voulez: faire la vaiselle, aider a preparer la nourriture, les chapatis… Il faut aussi faire une donation pour le dortoir.
Bref le lendemain je me reveille pleine de piqures de puces de lit mais c’est pas grave car…. je vais au Pakistan, yeahhhhhh!
Pour aller au Pakistan, pour ceux qui ont un bon budget vous pouvez prendre un taxi jusqu’a la frontiere. Pour les autres dont je fais parti vous allez a la gare routiere prendre un bus jusqu’a la ville qui se situe a environ 5 km de la frontiere puis vous faites le reste comme vous pouvez. A pied, en rickshaw (les rickshaw wallah demandent une somme hallucinante pour ces quelques km), en auto-stop (aucun de ces rats d’egout ne s’est arrete pour moi), ou bien en tracteur-stop en ce qui me concerne.
Le tracteur me largue devant le portail de la frontiere. J’y suis preeesssque!!!!
Tout se passe comme une lettre a la poste. Il est interdit de traverser le no mens land a pied, un mini bus est fourni gratuitement. A savoir qu’il est aussi interdit d’apporter des roupies indiennes au Pakistan, meme une petite somme. Donc sur le papier ou l’on vous demande combien de roupies indiennes vous avez sur vous, s’il vous en reste vous ecrivez 0. J’ignorais tout ca, il me restait 1000 roupies et le mec de l’immigration me l’explique, il est sympa il veut bien que je barre mes mille roupies. J’ai entendu des histoires de confiscation de roupies a la frontiere…
Je sors de l’immigration, j’attends une espece de petit train qui va ammener les gens en dehors de l’immigration sur un parking… Ca y est j’y suis!!!!!!!!
Je sors du petit train, je regarde a droite, a gauche… Pas de talibans, la voie est libre LOL!
Je vais rester 3 mois dans ce pays, jusqu’au dernier jour sur mon visa et je tiens a preciser dor et deja que je n’ai eu absolument aucun problemes quels qu’ils soient.
C’est un pays qui souffre enormement d’une tres mauvaise reputation qui n’est pas du tout justifiee (selon les regions, car certaines sont effectivement dangeureuses mais l’ont a aucune raison d’y mettre les pieds).
Oui, bien sur il y a des attentats, malheureusement regulierement. Mais en meme temps vous n’avez rien a faire dans la demeure de je ne sais plus quel homme politique pres de Peshaware, pres de l’installation militaire attaquee par les talibans etc…
Vous avez plus de chance de mourir dans un accident de la route en Thailande ou dans un accident de plongee aux Philipines.
Les attentats qui ciblent les touristes sont rares (bien que ca se soit produit par le passe, j’y reviendrai).
Donc a moins de ne vraiment pas avoir de chance et d’etre au mauvais endroit au mauvais moment (mais comme cela peut arriver aussi dans n’importe quel autre pays, y compris en France) ou de partir tout seul a l’aventure au Balouchistan ou autre fief des talibans, le seul risque que vous courrez est de vous faire attaquer par une chevre pakistannaise.
Le gouvernement est bien conscient du probleme et chouchoute les touristes une fois qu’ils sont au Pakistan (pas avant, cf difficultes pour obtenir ce satane visa), dans le sens ou si un etranger a le moindre probleme c’est branle bas de combat: la police et les militaires se mettent en quatre pour nous aider au moindre soucis, meme mineur.
Dans d’autres pays avec une reputation beaucoup moins sulfureuse et beaucoup plus touristique il faut vraiment que quelque chose de grave nous arrive pour que la police ne bouge. Je donnerai des exemples de la securite au Pakistan tout au long de mes articles.

Bref une fois sur le parking un homme d’affaire indien et sa famille me proposent de me deposer a Lahore. Sympa, j’ai meme pas a me prendre la tete pour savoir comment arriver a mon auberge de jeunesse.
Il me depose devant mon hotel, le Backpacker hostel, dans le centre de Lahore. 5 euros le lit en dortoir, tres bonne wifi, une cuisine que l’ont peut utiliser, un staff sympa et tres aidant.

Le lendemain de mon arrivee je retourne a la frontiere pour assister a un spectacle fascinant: la ceremonie de la fermeture de la frontiere.
Chaque soir vers 18h, et ceci depui 1959, le Pakistan et l’Inde ferment leur portail\frontiere et descendent leur drapeau respectif, devant une foule survoltee, chauffee a outrance par des chauffeurs de salle, dans une ferveur patriotique a couper au couteau.
Cette ceremonie est devenue un veritable show qui ne doit cependant pas faire oublier les relations extremement tendues entre les deux pays, freres ennemis depuis la Partition de 1947, qui a partage l’Empire des Indes (colonie britannique) en deux: l’Inde et le Pakistan.
Depuis lors il y a eu trois guerre entre les deux pays, notamment sur la question du Kashmir, et des combats ont regulierement lieux sur la ligne de partage, tuant des civils et des soldats dans les deux camps. Cette ceremonie est donc un symbole de la rivalite entre les deux pays.
J’avais deja assiste a cette ceremonie du cote indien, et je voulais absolument assister a celle-ci du cote Pakistanais, pour la symbolique. Et je n’ai pas ete decue…
J’arrive environ une heure avant le debut de la ceremonie. Progressivement les gradins sont remplis par une foule qui est exaltee par des chauffeurs de salle, de veritables pro du spectacle.
Puis les gardes frontiere arrivent, fierement coiffes de leurs chapeaux qui les font ressembler à des paons faisant la roue.
Au Pakistan ce sont les Pakistan Rangers, en Inde ce sont les Border Security Force. Ils defilent devant les gradins, puis marchent d’un pas tres rapide (les hommes sont tres grands et font des pas de geants) vers la frontiere. La ils s’arretent net, envoie leur pied tellement haut qu’on dirai qu’ils vont faire une prise de kung fu, font des gestes menacants avec leur bras tout en envoyant des regards furieux a leur confrere indiens, qui font la meme chose de leur cote. Ils multiplient les postures et les atitudes de defiance.
Un vrai combats de coq quoi! Mais ils finissent quand meme par se serrer (rapidement) la main, avec un regard qui en dit long. Ensuite chaque pays descend son drapeau (dont l’un ne doit pas rester plus haut que l’autre, ils doivent rester au meme niveau), le plie le plus meticuleusement du monde et les portails qui symbolisent la frontiere sont fermes.
Pendant tout le long de la ceremonie, le public, presque hysterique, mene un veritable combat verbal contre le public indien, a coup de « Zindabad Pakistan », long vie au Pakistan, et autres slogans que je ne comprends pas. Moi aussi je suis survoltee, j’agite frenetiquement le petit drapeau pakistanais que j’ai achete pour la ceremonie.
Le combat est quelque peu inegal. En effet du cote indien il y a peut etre un millier de personnes, les gradins sont pleins a craquer. Tandis que du cote pakistanais nous sommes peut etre 200 personnes grand maximum, une grande partie des gradins reste deserte. Mais qu’importe, tout le monde s’epoumonne et crie a tue tete Zindabad Pakistan, quitte a avoir une extinction de voix pendant au moins deux semaines! Tout le monde reste cependant tres fair play, aucune des deux parties ne siffle l’autre.
A la fin de la ceremonie les soldats tentent de s’echapper avant que les gens ne viennent les harceler pour faire une photo avec eux mais je parviens a en attrapper un au passage.
Je quitte la ceremonie ravie, impatiente de decouvrir ce pays.
Plus tard, en faisant des recherches sur les regions ou je peux aller et celles que je dois eviter, la dure realite du Pakistan me ratrappe: le 2 novembre 2014, a la fin de la ceremonie, cote pakistanais, une bombe explose. Comme il n’avait pas pu penetrer sur le site meme de la ceremonie a cause des check point, le kamikaze s’est fait exploser devant un restaurant, a quelques centaines de metres de la ceremonie. Bilan: 60 morts, une centaine de blesses.

DSC00660Au Temple d’Or a Amristar.

DSC00675

DSC00655

DSC00661

DSC01134

DSC01154

DSC01167

DSC01172

DSC01123

DSC01170

DSC01131

DSC01125

DSC01129

DSC01076

DSC01165

DSC01098

DSC01126

DSC01136


Juste avant la descente des drapeaux.

DSC01161


Descente des drapeaux.

DSC01128


Pliage du drapeau.
DSC01157


Fermeture du portail.

Publicités

Une réflexion sur « Pakistan Zindabad! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s